Sortie du placard

Hétéro ou homo, il ne veut pas s'étiqueter

Yannick LeClerc
Commentaires

Interprète de Thranduil dans la trilogie du Hobbit, Lee Pace s'est confié sans détour sur sa sexualité dans une interview accordée au prestigieux W Magazine. L'acteur américain de 38 ans y révèle notamment sa bisexualité, assurant avoir eu par le passé des histoires avec des hommes comme des femmes.

"Notre compréhension de ce que veut dire être gay est justement différente", explique le comédien, dont la performance dans le revival de Tony Kushner, Angels In America (célèbre roman explorant les questions de plusieurs personnes sur l'homosexualité, le sida, le divin et la marginalité dans l'Amérique de Reagan et Bush), est acclamée. Il poursuit : "C'est culturellement différent. C'est allé plus loin après. C'est une chose intéressante pour moi de penser à ce moment pendant que je travaille sur cette pièce."

En confiant qu'il était important pour des acteurs gays de jouer des rôles gays, il coupe court à la question sous-jacente. "J'ai fréquenté des hommes. J'ai fréquenté des femmes", annonce-t-il, refusant de mettre une étiquette sur sa sexualité. "Je ne vois pas qui ça intéresse, lâche-t-il. Je suis un acteur et je joue des personnages. Pour être honnête, je ne sais pas quoi dire – je trouve votre question intrusive."

Il faut dire que Lee Pace a toujours été délibérément secret sur sa vie privée, pour le bien de ses performances artistiques. "Qui se soucie de la vie privée des gens ? Comment être ensuite capable de disparaître dans un rôle ? Croyez-moi, si j'avais quelque chose d'intéressant à dire à mon propos, je l'aurais fait", avait ainsi déclaré Pace à BuzzFeed en mai 2014. Et de rajouter : "Pour être honnête, les personnages que je joue en révèlent assez." Avant Le Hobbit, Lee Pace avait joué le timide pâtissier de la série à succès Pushing Daisies, avant de camper le visionnaire Joe MacMillian dans la série Halt and Catch Fire. Au théâtre, il avait joué dans The Normal Heart, une pièce LGBTQ, avant de s'offrir une nomination aux Golden Globes pour Soldier's Girl, où il campe Calpernia, une artiste trans vedette d'un night-club tombant amoureuse d'un soldat américain.