Grande-Bretagne

Une cérémonie juive adaptée à un jeune ayant fait son coming-out en tant que personne non genrée

L'équipe de rédaction
Commentaires

Pour la première fois dans la religion juive, une cérémonie célébrant la majorité religieuse a été adaptée à un jeune ayant fait son coming-out en tant que personne non genrée. Cela s'est produit dans la ville d'York en Grande-Bretagne. 

Le rituel de la Mitzvah juive, qui consacre la majorité religieuse -13 ans pour les garçons, 12 ans pour les filles - est typiquement sexué et non mixte avec des hommes qui assistent à une Bar Mitzvah et des femmes qui assistent à une Bat Mitzvah.

Lorsque Esther Thorpe, âgée de 14 ans, a fait son coming out en tant que non binaire l'an dernier, sa mère, Miriam, s'est inquiétée de la façon dont la cérémonie serait organisée.

Elle a expliqué que malgré les traditions qui scellent la cérémonie, elle était convaincue que son enfant devait avoir accès à une cérémonie adaptée à son identité.

« J'étais très inquiète parce que si quelque chose est important dans le passage à votre majorité, cela devrait refléter qui vous êtes en tant que personne et ne pas vous presser de vous définir dans les deux genres traditionnels que nous reconnaissons juste à cause de l'histoire », a-t-elle expliqué.

Fort heureusement, la synagogue locale a accueilli la famille Thorpe à bras ouverts.

Ensemble, la famille et un élève rabbin de leur synagogue à York - Gabriel Webber - ont travaillé pour adapter la cérémonie.

Gabriel Webber a expliqué que c'était « la première » Mitzvah non binaire » jamais célébree à sa connaissance, mais qu'elle allait sans doute « être loin d'être la dernière ».

La décision a notamment été prise de nommer la cérémonie sans distinction de genre « B'nei Mitzvah » dans la mesure où « b'nei » est un terme pluriel qui peut se référer à un groupe mixte de personnes.

Esther Thorpe a exprimé sa satisfaction d'obtenir la bonne terminologie « pour d'autres enfants non binaires dans le futur ».

La cérémonie a semblé bien acceptée par la communauté juive entourant la famille, bien que certaines personnes aient acheté des cadeaux typés destinés aux personnes s'identifiant comme femmes.

 Source : Times of Israel