La Dînette à Mado

De la «joke » à la réalité !

André-Constantin Passiour
Commentaires
La Dînette à Mado
Vous l’avez peut-être vu circuler sur les réseaux sociaux déjà, eh bien oui,  «La Dînette à Mado» s’en vient ! Juste à côté du Cabaret qui porte le même nom, on a récupéré l’ancien local du restaurant Comptoir 21 pour en faire un nouveau resto design et d’allure contemporaine. Côté bouffe, du hamburger «façon Mado» à la bavette de bœuf, celle-ci  sera variée offrant des classiques autant de la cuisine nord-américaine que celle inspiré d’un bistro français… Ouverture : le 1er mai, soit presque en même temps que l’inauguration des terrasses dans le Village pour Aires Libres deux jours plus tard!
 
Et non, il n’y aura pas de drag queens qui feront le service et Mado ne viendra pas vous apporter votre poutine ! Pour les shows de drags, il faut définitivement aller au Cabaret !
 
«Ce sera un menu fait réellement sur mesure pour la Dînette ! Il y aura un côté «dînette» et un côté «bistro». Tout a été réfléchi et conçu avec un chef afin que tout soit préparé sur place. C’est NOTRE menu ! On retrouvera un pavé de saumon avec sa sauce à la crème d’avocats, une bavette de bœuf, des hamburgers revisités «Dînette», des mijotés, du porc effiloché, trois différents grilled cheese, etc. Les gens auront un choix de moutardes spéciales faites ici. Et attendez de voir les desserts concoctés par un chef pâtissier, vous en aurez l’eau à la bouche», dit Marleen Ménard, la copropriétaire de ce nouveau resto. En plus, il y aura un plat du jour créé par le chef.
 
«Tout sera fait maison, même la base des sauces avec des os pour faire le bouillon, c’est le chef qui s’en occupera», poursuit Marleen Ménard qui est gérante au Cabaret depuis plusieurs années. Pour ce qui est du décor, ne vous attendez pas à du bois ! «Mario Martin, le designer et décorateur du Cabaret, a tout pensé en fonction d’un renouvellement complet du look de ce local. Il y aura des murs bleu turquoise, un plancher avec des rayures grises et noires, des banquettes design,  tout est refait à neuf ici. On a tout recommencé de zéro, il ne reste rien de l’ancien resto», révèle Mado Lamotte, la copropriétaire. Des tables blanches aux pieds noirs, des chaises en plastique design, de la couleur, etc. «il faut que cela reflète le côté Mado exubérant et coloré», insiste Mado Lamotte !
 
Et dire que tout ce projet est parti presque d’une farce ! «On était en train de discuter du local vide à côté du Cabaret. Puis, j’ai dit pourquoi pas en faire un resto à Mado ? C’était une blague. Mais les deux autres [Denis Brossard, le copropriétaire du Cabaret, et Marleen Ménard] m’ont dit non, non, on le fait ! On a discuté et, une demi heure plus tard, on avait déjà les grandes lignes du menu qu’on voulait avoir à la Dînette puisque c’est le nom qui était sorti tout de suite !», commente avec humour Mado Lamotte. «Et on va créer une belle atmosphère pour la clientèle avec des serveurs qui ont de l’expérience et qui sont pratiquement des vedettes», d’ajouter Marleen Ménard.
 
Fait surprenant pour le Village, on ne fermera pas à 23h. S’il reste encore des clients ou que ceux-ci sortent d’un spectacle à l’Olympia, par exemple, et désirent manger un petit quelque chose, on ne les mettra pas à la porte. «Il y aura de la flexibilité», indique Mado.
 
«On voulait un endroit où on allait bien manger sans que cela soit exorbitant. Donc, les prix seront raisonnables et reflèteront la qualité de ce qu’on bouffe», dit Mado.  «Ce sera goûteux, mais ça ne coûtera pas la peau des fesses», note en rigolant Marleen Ménard. Avec la belle saison, on pourra s’asseoir sur la terrasse de la Dînette et profiter du beau temps…
 
La Dînette à Mado
1117, rue Sainte-Catherine Est, Montréal. 514-543-MADO