Royaume-Uni

Deux tiers des Anglais approuveraient un mariage royal entre personnes du même sexe

Yannick LeClerc
Commentaires

Selon un sondage d'Ipsos Mori pour le King's College London, 66 % des Britanniques ne seraient pas dérangés par un mariage royal entre conjoints de même sexe.

L'enquête menée auprès de 1.681 personnes, et publiée vendredi dernier, enregistre le « plus grand changement » de l'opinion publique concernant le mariage homosexuel au cours des 40 dernières années, selon Ben Page, directeur général d'Ipsos Mori.

73 % des répondants ont déclaré ne pas s'opposer au mariage homosexuel, 8 % pensent toujours qu'il devrait être interdit, et 13 % le désapprouvent, mais ne souhaitent pas l'interdire.

Le sondage révèle que les gens seraient plus préoccupés par un mariage homosexuel ou un enfant né hors mariage si cela se passait dans la famille royale que dans leur propre vie.

Seuls 15 % des gens interrogés ont dit qu'ils seraient « très inquiets » si un membre de la famille royale devait épouser quelqu'un du même sexe, contre 10 % qui le seraient si un de leurs amis ou un membre de leur famille devait le faire.

Selon l'étude d'Ipsos Mori, 40 % des personnes interrogées pensent que "en échange des privilèges qu'elles reçoivent, nous avons raison d'établir des normes de comportement plus strictes pour la famille royale que pour nous-mêmes ».

Ces résultats sont très différents de ceux publiés par YouGov juste après que le prince Harry ait officialisé son engagement avec Meghan Markle: près de la moitié des personnes interrogées (48 %) étaient opposées à un mariage royal gai.