Fierté Montréal au Kenya

Fondation d’un comité exécutif visant la tenue d’une Western Kenya Pride

L'équipe de rédaction
Commentaires
Fierté Montréal au Kenya
Photo prise par © Fierté Montréal
Fierté Montréal au Kenya
  • Fierté Montréal au Kenya
  • Fierté Montréal au Kenya

Une délégation représentant Fierté Montréal s’est rendue à Nairobi, Kenya, afin de rencontrer les leaders d’une dizaine d’organisations œuvrant – pour la plupart dans l’ombre – avec des clientèles issues de la diversité sexuelle et de genre (DSG).

Ces militants ont fait preuve d’un grand courage en acceptant de partager leur histoire et leur expérience de vie dans ce pays réfractaire à l’avancement des droits LGBTQ+, afin de dresser un portait réaliste de la situation actuelle.

À la suite des discussions, ils ont décidé de fonder un comité exécutif qui travaillera à tenir cette année la toute première édition d’une Western Kenya Pride.

Était présente lors de cette rencontre, Mme Sara Hradecky, Haute-commissaire auprès du Kenya, du Rwanda, et d’Ouganda, qui a pris le temps d’expliquer comment le Canada serait en mesure de soutenir les actions du comité exécutif et d’inviter les leaders d’organisations LGBTQ+ du Kenya à l’ambassade canadienne en date du 17 mai 2018, dans le cadre de la Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie.

Eric Pineault, président, Jean-Sébastien Boudreault, vice-président et Esther Ledoux, administratrice, se disent extrêmement touchés d’avoir pu assister à la création de cette Fierté. « C’est avec beaucoup d’émotion que nous avons écouté et compris les différents témoignages de ces héros du quotidien. Nous sommes fiers qu’un résultat concret découlera de cette rencontre, soit la tenue d’une toute première Western Kenya Pride dans quelques mois. Fierté Montréal leur offrira tout le support possible et organisera différentes activités de financement. » affirme Eric Pineault.

Rappelons que les dirigeants de Fierté Montréal se rendent chaque année dans un pays considéré comme « hostile » envers les personnes issues de la diversité sexuelle et de genre, afin d’appuyer les militants qui œuvrent sur le terrain et d’offrir un coup de main lorsque demandé par les leaders communautaires locaux. Ils ont rencontré Kennedy Orlango, de l’organisme Man Against Aids Youth Group, lors d’une conférence InterPride à Indianapolis, en 2017, et à la suite de plusieurs échanges, ont sélectionné le Kenya comme destination. Kennedy sera un des co-présidents du festival Fierté Montréal cette année.