Égypte

Sherif Gaber, blogueur militant pour les droits LGBT en prison

Yannick LeClerc
Commentaires

La police en Égypte a arrêté un blogueur qui avait déjà été détenu il y a quelques années et accusé de prôner l’athéisme, a indiqué samedi dernier un avocat défenseur des droits de l’Homme.

Chérif Gaber est actuellement en garde à vue et devrait être interrogé par le parquet dimanche, a précisé Gamal Eid, qui dirige le Réseau arabe d’information sur les droits de l’Homme (ANHRI). Il n’a pas précisé la date de l’arrestation.

En avril, Gaber avait twitté que « certains avocats musulmans » avaient déposé une plainte contre lui auprès du parquet.

« Je vais probablement être arrêté dans les prochains jours mais je ne veux pas que vous vous fâchiez », avait-il écrit.

Il avait déjà été détenu en 2013 pour avoir « prôné » l’athéisme.

La loi égyptienne punit toute insulte ou manque de respect à l’égard des trois religions monothéistes que la Constitution du pays reconnaît et protège : l’islam, le christianisme et le judaïsme.

L’athéisme est largement refusé par une société égyptienne conservatrice, et les autorités religieuses du pays, musulmanes comme chrétiennes, ont à plusieurs reprises insisté sur la nécessité de le combattre.