Du 27 juin au 1er juillet

Quelques artistes de Mtl en Arts à découvrir à MTL en Arts

André-Constantin Passiour
Commentaires
Boat House - Stéphanie Locas

Événement de création et de diffusion des arts visuels incontournable de la scène culturelle montréalaise, Mtl en Arts permettra pour la 19e fois de mettre en avant la créativité des artistes au public. Comme on le fait chaque année, voici une sélection de quelques artistes que l’on pourra rencontrer sur la rue, du 27 juin au 1er juillet, et discuter de leurs œuvres…


Nicolas Craig

Stéphanie Locas
 
Stéphanie Locas est une artiste peintre de Montréal, dont la pratique est orientée vers l’aquarelle et la peinture à l’huile. Titulaire d’un majeur en peinture et dessin de l’Université Concordia, elle est l’ainée d’une famille de 5 enfants. Elle puise dans l’histoire du microcosme familial afin de créer des motifs, des monstres et des situations imaginées par un enfant, mais enrichies par une expé-rience d’adulte. Les couleurs omniprésentes, certains symboles récurrents et des interprétations toujours personnelles nourrissent un monde tiré de ses légendes personnelles.
 
Nicolas Craig
 
Nicolas se concentre sur la déconstruction et la décontextualisation des corps humains et principalement sur celui de la femme. Il utilise pour ce faire plusieurs techniques. La première consiste à juxtaposer des corps à d’autres types d’images, ce qui va créer une friction entre «eux» et les «intrus» sporadiques. Il peut aussi utiliser la technique de la fragmentation ou encore celle de la superposition, l’objectif étant de mélanger les genres en les confrontant à la figure humaine. Il en résulte une relecture du sujet féminin avec un mélange très personnel des thèmes, des genres et des textures.
 
Steven ChmilarSteven Chmilar
 
Autodidacte, Steven Chmilar s’inspire du travail de pinceau détaillé des peintures européennes du 18e siècle, il fait référence à des modèles vivants et les place dans des récits originaux. Beauté, calamité, tristesse et humour s'entremêlent dans un style à la fois universel et profondément personnel. Chaque peinture commence par des dizaines d'esquisses, suivies par la construction de scènes à petite échelle. Chmilar photographie ensuite le tout petit décor avant de redessiner la composition sur un panneau de bois et de commencer le processus de peinture classique multicouche. 
 
Carlo Emerson VargasCarlo Emerson Vargas
 
Carlo Vargas est un illustrateur montréalais s’exprimant principalement à l’encre. Influencé par le mysticisme et le surréalisme, il accorde une part importante au mystère. Ses œuvres sont parfois qualifiées de troublantes et sombres, sans oublier son rapport unique à la nature. De façon générale, il explore l’altération du réel à travers le dessin. Son travail a été exposé en Amérique du Nord et il a collaboré également avec des artistes européens. Il a entrepris sa carrière artistique en 2014.
 
Alexis Vaillancourt
 
Alexis Vaillancourt dessine et peint depuis son plus jeune âge, mais c’est seulement depuis 3 ans qu’il se consacre de manière sérieuse aux arts visuels. Artiste pluridisciplinaire, son travail passe de la peinture sur toile aux murs à la sculpture et l'installation. Ses thèmes sont très éclectiques et enfantins. C'est souvent avec des montages photos modifiées qu’il va concevoir ses murales. Il travaille aussi avec des pochoirs faits de dessins découpés et utilise des couleurs éclatantes qu’il répète et superpose. Son idée est d’introduire des éléments figuratifs et que ces éléments «deviennent des motifs au service de la structure globale de l'œuvre».
 
Dali WUDali WU
 
Née en Chine et ayant une curiosité universelle, Dali WU finit sa maîtrise en Art contemporain à Strasbourg (France) puis continue sa formation à l'UQAM. Elle s’intéresse à la culture numérique, la morphologie des relations dans le contexte interculturel, entre les êtres naturels et les vies du posthumain pré/formant. À travers son travail artistique interdisciplinaire elle souhaite «remettre en question le dilemme éthique moderne sous un angle phénoménologique. Je fais souvent écho à mes émotions ambivalentes au sujet des paysages mécaniques actuels, à travers la réappropriation des techniques archaïques des chamans, des gourous, des alchimistes, des sorcières... pour défier nos environnements quotidiens.» 
 
MTL EN ARTS, dans le Village sur les rues Sainte-Catherine Est et Amherst