Suède

Un chanteur lyrique retourne des insultes homophobes en cantate pro-LGBT

Yannick LeClerc
Commentaires
Rickard Söderberg
Photo prise par © Rickard Söderberg

Rickard Söderberg, un chanteur lyrique très célébre en Suède, a retourné des insultes homophobes en cantate pro-LGBT. Un joli pied de nez. 

Un abonné du Konserthus de la ville d'Helsingborg en Suède n'avait pas apprécié qu'un récital d'hommage aux compositeurs gais et bisexuels soit donné. Il avait adressé à la salle de concerts un courrier dans lequel il disait son «envie de vomir» face à une telle initiative artistique. Accusant les programmateurs de «prendre en marche le train des pédés», il avait du même coup résilié son abonnement en signe de protestation.

Le ténor gay Rickard Söderberg, une vedette en Suède, et le chef et compositeur Fredrik Österling ont décidé de transformer cette missive homophobe en cantate pro-LGBT.

«Quand je l’ai lue, j’y ai perçu de la haine banale, mais exprimée d’une manière plutôt poétique», explique le ténor qui a chosi d'adapter le texte sous forme de cantate sous le titre «Bögtåget» («Le train des pédés»).

«En somme, on fait ce qu’une institution artistique devrait faire: refléter l’époque à travers l’art», a expliqué pour sa part le compositeur. Le morceau sera interprété en public cette semaine pour la première fois.