Espagne

Deux ministres ouvertement gais dans le nouveau gouvernement espagnol

Yannick LeClerc
Commentaires

Le nouveau gouvernement espagnol dirigé par le socialiste Pedro Sanchez compte deux ministres ouvertement gais et onze femmes sur dix-sept postes. Voilà une équipe qui contraste avantageusement avec le nouveau gouvernement italien, très largement masculin et qui compte des ministres ouvertement homophobes.

Le nouveau premier ministre espagnol

Le nouveau ministre de l’Intérieur, Fernando Grande Marlaska, est un militant des droits LGBT. Agé de 56 ans, ce magistrat a fait son coming-out en 2006, ce qui l'avait fait connaître du grand public. Il s'est marié avec son compagnon en 2005.

L’autre homme gai du nouveau gouvernement est Maxim, journaliste et écrivain qui s’est fait connaître grâce une émission de télévision populaire. Il devient ministre de la Culture et des Sports à 47 ans.

À la différence de son collègue de l’Intérieur, Maxim Huerta n’a pas fait de coming-out médiatique, ayant toujours assumé son orientation sexuelle.

Le Parti populaire, désormais dans l'opposition depuis son renversement par une motion de censure, a critiqué un gouvernement formé «pour des raisons de marketing et non pour diriger le pays».