Coupe du Monde

Un couple gai agressé brutalement à la Coupe du monde en Russie

Yannick LeClerc
Commentaires

Il n'a pas fallu longtemps pour la première attaque antigaie à la Coupe du Monde en Russie. Avant même le début du premier match - mettant en vedette les pays anti-LGBT, la Russie et l'Arabie Saoudite -, un couple gai français avait été envoyé à l'hôpital de Saint-Pétersbourg après avoir été violemment attaqué. La FIFA est largement à blâmer.

O. Davrius et son partenaire, dont nous ne pouvons pas trouver le nom, s'étaient rendus en Russie pour encourager leur équipe nationale française, selon Pink News. Le couple a été attaqué, battu et volé. Davrius a été envoyé à l'hôpital avec d'éventuelles lésions cérébrales.

Deux suspects ont été arrêtés, heureusement.

Alors que les Jeux olympiques d'hiver de Sotchi semblaient dépourvus de ce genre d'attaques, de nombreuses personnes les ont averties qu'elles se dirigeaient vers la Coupe du monde avec ses villes hôtes variées et une organisation militante menaçant publiquement de traquer les partisans gais et de les attaquer.

Il y a beaucoup de gens à blâmer pour cela, mais en tête de liste, c'est la FIFA. L'organisation a régulièrement ignoré les avertissements sur les violations des droits civils et n'a clairement pas fourni d'assurances suffisantes que tous les admirateurs seraient protégés dans un pays hôte connu pour ses attaques brutales contre les personnes LGBTQ.

Et dans quatre ans, la Coupe du monde sera organisée dans un pays - le Qatar - où l'homosexualité est totalement illégale.

Nous espérons que tout le monde en Russie restera en sécurité. À ce stade, personne ne peut recommander aux admirateurs et aux athlètes LGBTQ en Russie de faire autre chose que de cacher proactivement leur orientation sexuelle ou leur identité de genre en public. La FIFA et le gouvernement russe ne peuvent pas vous protéger.

Un groupe russe LGBT a mis en place une hotline de sécurité pour ceux qui se sentent menacés.