Ameublement Elvis

Pour l’électro, neuf ou usagé, une adresse légendaire

Daniel Rolland
Commentaires

Sans l’ombre d’un doute Ameublement Elvis est peut-être le commerce de détail qui a eu droit au plus grand nombre de couvertures de presse. Par la dynamique qu’on y trouve, dont le commerce avec Cuba, mais surtout un propriétaire qui est devenu une sorte d’icone.

À chaque fois que j’ai l’occasion de rencontrer Daniel Côté, le propriétaire et fondateur d’Ameublement Elvis, je déplore toujours de ne jamais avoir assez de temps pour discuter avec lui des heures durant, de tout et de rien. Car d’une part il est très informé et d’un commerce plus qu’agréable, mais c’est fascinant de l’entendre raconter ses tribulations d’affaires avec le gouvernement cubain avec qui il transige depuis 1991. Tout le monde sait qu’il leur a vendu des autobus usagés de la STM et des autobus scolaires, qui ont fait la joie des usagers là bas. C’est un conteur né. Et excentrique à part ça. Outre son attachement connu au King de Memphis qui doit son nom à l’établissement et il arbore toujours cette énorme paire de moustaches soigneusement enroulée qui lui donne un air d’animateur de fête foraine. Bref, on aura compris que c’est un bon vivant, aux antipodes des zombies numériques que l’on croise sur le trottoir, les yeux rivés sur leur portable.
 
On trouve de tout
En furetant dans le magasin, on est certain de pouvoir dégoter le frigo, la laveuse ou la sécheuse neuve ou usagée qui va convenir. Et quoi encore. Car comme nous sommes en pleine saison de déménagements, on voudra se débarrasser souvent d’un appareil au bon fonctionnement, mais pour en acquérir un autre au look plus design. Ils seront preneurs. Tout comme ce sera peut-être l’occasion d’acheter ce qui est du dernier cri. Ils l’ont. Et M. Côté a repris des fabricants la garantie d’un an, pour s’assurer lui-même des réparations le cas échéant. On sauve énormément du côté des délais.
 
L’intégrité a fait sa marque de commerce
Si Ameublement Elvis persiste contre vents et marées dans un univers où le numérique bouleverse le rituel d’achat, c’est qu’on capitalise sur l’intégrité. On n’essaiera pas de vous fourguer un frigo usagé sachant qu’il aura une durée de vie limitée pour le seul bénéfice à réaliser. Car au-delà des publicités qui sont faites, il n’en demeure pas moins que le bouche-à-oreille a droit de vie et de mort sur un commerce. Monsieur Côté le sait bien, qui se rappelle de ce que lui disait son père qui avait à cœur de respecter son monde. Et pour l’anecdote saviez-vous que l’ambassade de France au Canada remettait un temps un livret à leur ressortissants qui venaient s’établir au Québec, dans lequel on recommandait la célèbre adresse de la rue Papineau si on voulait faire provision d’électroménagers! 
 
Et dire que tout ça a commencé le 18 février 1975 tandis que M. Côté vendait sa rutilante Corvette pour un montant de 22 mille dollars en espèces sonnantes afin de trouver une partie du capital nécessaire pour se lancer en affaires. Et quelles affaires! A quand un livre, cher monsieur, pour consigner toutes vos aventures dignes d’Elvis
 
Ameublement Elvis 4349 Papineau Mtl H2H 1T3   tél. (514) 522 9484