Genre

L'Autriche en voie de reconnaître les personnes qui refuse la notion de genre

Yannick LeClerc
Commentaires

L'Autriche pourrait bientôt reconnaître les personnes intersexe ou ne se reconnaissant dans aucun genre.  

La Cour constitutionnelle autrichienne a ordonné que les personnes ne souhaitant pas s'identifier comme homme ou femme puissent désormais en avoir le droit dans leurs démarches administratives, un nouveau pas vers la reconnaissance d'un « troisième sexe » en Europe.

Accédant à la demande d'un militant, la Cour a invoqué la Convention européenne des droits de l'Homme pour exiger du législateur qu'il introduise la notion de « divers », « inter » ou « autre » dans l'état civil.

Saluée par l'opposition sociale-démocrate, libérale et écologiste, la décision de la Cour a été vivement critiquée par le parti d'extrême droite FPÖ, au pouvoir, qui l'a qualifiée de « totalement incompréhensible » et a jugé qu'elle soulevait « de nombreux problèmes, notamment concernant le service militaire ou l'âge de la retraite ».