Sport

Ovation dans le stade pour Collin Martin après son coming-out

Yannick LeClerc
Commentaires

Fin juin, Collin Martin a fait son coming-out quelques heures avant que son équipe, le Minnesota United, ne joue un match contre le FC Dallas au cours d’une soirée spéciale, la « Pride Night ». Pour la première fois depuis ce moment, le footballeur a pu jouer mercredi 4 juillet et lorsqu’il est entré sur le terrain, le public s’est levé et l’a bruyamment applaudi.

Ce match joué le jour le fête nationale américaine, entre le Minnesota United et le Toronto FC, est devenu particulièrement intéressant lorsque Collin Martin est entré sur le terrain à la 79e minute, en remplacement de Rasmus Schüller. Le reporter Jeff Reuter a alors tweeté : « Ovation debout quand Collin Martin est annoncé. J’en ai la chair de poule« .

« Après le coup de sifflet final, tous les joueurs du #MNUFC et l’entraîneur sont allés vers Collin Martin pour lui taper dans la main et le serrer dans leurs bras. Génial de voir l’équipe soutenir son milieu de terrain » a-t-il ajouté.

Le présentateur canadien Kevin Jesus a posté sur son compte Twitter un GIF représentant un cœur aux couleurs de l’arc-en-ciel, accompagné du commentaire suivant : « ÉNORME ! Ovation debout pour @martcw12 qui vient d’entrer dans le match de @MNUFC contre @torontofc… C’est la première fois qu’il joue depuis qu’il a parlé de son homosexualité la semaine dernière. Il ne fait aucun doute que la communauté #LGBTQ et ses alliés sont tous derrière lui. Fabuleux. »

Le coming-out de Collin Martin a déjà changé la vie d’au moins une personne. Dans un entretien donné à Jeff Reuter, il a déclaré : « un jeune m’a envoyé un message pour me dire qu’il avait assisté au match [de vendredi dernier] après avoir vu mon tweet, et que durant le match, il avait pu parler de son homosexualité à ses parents grâce à ce tweet. C’était assez dingue. Il a dit que ça s’était bien passé, tant mieux !« .

Ce qui a rendu la participation de Collin Martin au match de mercredi plus extraordinaire encore, c’est qu’il n’avait pas joué durant le match qui a immédiatement suivi son tweet, au cours de la soirée « Pride Night ».

Il ne pense pas que ce soit par homophobie que son manager a décidé de lui faire garder le banc ce soir-là, mais il se demande si son coming-out quelques heures auparavant n’a pas joué un rôle dans cette décision. « Je veux jouer tous les matchs, donc c’est normal. Peut-être que [le manager du club, Adrian Heath] a pensé que j’avais déjà eu une journée suffisamment remplie« .

Collin Martin est seulement le deuxième footballeur ouvertement gai de toute l’histoire de la Major League Soccer (MLS), la plus importante ligue de foot professionnelle aux États-Unis. Le premier était Robbie Rogers, qui a fait son coming-out en 2013. Mais il a pris sa retraite l’an dernier. Avant que Collin Martin ne fasse son coming-out fin juin, il n’y avait donc aucun athlète professionnel ouvertement gai en activité dans le sport américain.