Etats-Unis

La nomination d'un juge conservateur à la Cour suprême inquiète les militants LGBT

L'agence AFP
Commentaires

Les militants LGBT sonnent l'alarme après la nomination par Donald Trump du juge conservateur Brett Kavanaugh à la Cour suprême.

Le président américain Donald Trump a nommé lundi l'avocat conservateur Brett Kavanaugh (photo), âgé de 53 ans, au poste de juge à la Cour suprême suite à la démission du juge Anthony Kennedy.

Les juges de la Cour suprême sont nommés à vie et ils prennent de nombreuses décisions moins sur les aspects juridiques que sur la base de leurs points de vue et des idéologies et politiques.

Les écologistes, pro-avortement, les opposants d'armes à feu et les militants LGBT ont protesté contre le choix de ce nouveau juge conservateur, ancien membre de l'administration de George W. Bush.

Bien que Brett Kavanaugh n'ait pas traité des droits LGBT en tant que juge, les activistes redoutent sa position sachant qu'il est soutenu par le très homophobe Family Research Council.

Les militants LGBT craignent que la nouvelle composition de la Cour suprême à majorité désormais conservatrice aient des implications sur les droits LGBT. 

« Brett Kavanaugh est un opposant extrémiste à l'égalité qui a été soigneusement sélectionné par nos adversaires pour bloquer le progrès », a déclaré Human Rights Campaign.

GLAAD a déclaré que Trump avait besoin de quelqu'un pour faire le « sale boulot ». Dans une vidéo postée sur Twitter, l'organisation a relayé des déclarations de Trump annonçant, en tant que candidat à la présidence, qu'ils nommeraient des juges suprêmes réintroduisant l'interdiction de mariage pour les homosexuels et les lesbiennes.

Des militants des droits civiques ont protesté à Washington contre la nomination de Brett Kavanaugh.

Les démocrates ont appelé à la résistance. L'opposition va maintenant tenter de remettre en question les qualifications du candidat et essayer de retarder la nomination jusqu'aux élections du Congrès le 6 novembre prochain, dans l'espoir d'obtenir la majorité au Sénat et de pouvoir retoquer le juge Kavanaugh.