MX Fierté Montréal 2018, 19 août 2018

Un numéro de fermeture du tonnerre !

André-Constantin Passiour
Commentaires
Tracy Trash
Le T-Dance de la dernière journée de Fierté Montréal, après le défilé, le dimanche 19 août, se terminera par un spectacle de clôture faramineux! Il mettra en vedette nulle autre que Tracy Trash, la MX Fierté Montréal 2018! Il faudra être devant la scène extérieure du parc des Faubourgs pour voir évoluer Tracy Trash et ses acolytes LaDrag On-Fly et Uma Gahd (qui prendront part également au défilé, plus tôt dans la journée) dans ce qui sera sûrement une performance haute en couleurs.. 
 
Dimanche 15 avril dernier, au Cabaret Mado, c’était la grande finale du concours 2018 de MX Fierté Montréal. L’an dernier, lors de la toute première édition, c’était Barbada de Barbades Potvin qui avait remporté ce nouveau titre. Mais là, c’est Tracy Trash qui est désignée en premier, suivie de Uma Gahd (en 2e) et LaDrag On-Fly (en 3e)!
 
«Je prends le fait d’avoir gagné ce concours comme quelque chose de valo-risant après 15 ans de métier dans le milieu drag montréalais. Je n’ai pas fait ça pour être plus connu puisque cela fait autant d’années que je suis au Mado, mais cela montre que je suis encore pertinent. Je suis vraiment très content. C’était ma deuxième participation au concours. L’an passé, je ne savais pas à quoi m’attendre et, peut-être que je ne m’y étais pas suffisamment préparé… Cette année, nous étions en tout 55 drags concurrentes; je ne me suis donc pas battu dans le vide, il y avait beaucoup de monde avec bien du talent», dit Marc-André Leclair, alias Tracy Trash.
 
«Mon numéro final était Mary Poppins avec Simon Gosselin (Gisèle Lullaby). Je suis parti deux semaines à Walt-Disney avec mes meilleurs amis Marla Deer et Gisèle alors que la finale était le jour après notre retour… J’avoue que j’ai «goalé» ça avec mes amis pour ce numéro de Mary Poppins, mais ce fut très inspiré par mon voyage et mes amis», explique avec humour Tracy Trash.
 
Ce que les gens ne savent peut-être pas de ce personnage, c’est que Marc-André Leclair a été, en l’an 2000, l’un des finissants de l’option théâtre du collège Lionel-Groulx! Eh oui, il est diplômé en théâtre. On l’a d’ailleurs déjà aperçu dans la pièce de Puelo Deir, Saint-Jude du Village, en 2014, à la Place des Arts. Il y tenait le rôle de la drag-queen Gracie. «On espère être toujours le meilleur comédien possible. Mais le milieu du théâtre est un environnement extrêmement difficile avec la pression des auditions, la compétition qui s’installe, etc. Donc, pour moi, le fait d’avoir bifurqué vers le domaine du drag est une suite, parce que lorsqu’on est une drag, on couvre plusieurs éléments théâtraux, la mémorisation des textes, la gestuelle, la danse, etc., c’est fascinant. Cela m’a beaucoup aidé à savoir comment utiliser une scène, la minutie du travail, faire face au public, etc.», explique-t-il.
 
Récemment, Tracy Trash, en tant que MX Fierté, a été à New York pour représenter Fierté Montréal. «C’était fabuleux», de s’exclamer Tracy Trash. «L’accueil fut merveilleux, l’organisation de la Fierté là-bas a été extraordinaire, les autres drags ont été super gentilles, j’ai eu beaucoup de plaisir. Il y a énormément de vie à New York durant le Gay Pride, les bars sont pleins, il y a du monde partout, c’est la démesure de cette ville! J’ai vraiment tripé.»
 
Mais comment Tracy Trash voit-elle son rôle de MX Fierté Montréal? «Je vois cela comme la représentante de la communauté LGBTQ. C’est quelque chose de valorisant et de flatteur à la fois. Si je peux faire une différence, si je peux être une inspiration pour des gens, alors je crois que j’aurai réussi dans mon rôle. Si je peux, également, être un mentor pour d’autres drags, là encore, ce sera quelque chose que j’aurai accompli. […] Je ne sais pas s’il y aura d’autres opportunités ou événements comme celui de New York, mais je peux représenter Fierté Montréal dans de tels cas», estime cet artiste dont les personnages préférés qu’il aime personnifier sont Marilyn Monroe, Jessica Rabbit, David Bowie et Prince, entre autres…
 
Et la finale alors? On le sait, les toutes dernières minutes du festival Fierté Montréal sont souvent énergiques et enlevantes, pour ne dire que cela. La foule a été chauffée à blanc par les différents DJ, il y a de l’électricité dans l’air et on arrive à l’apothéose, soit le spectacle de clôture. «C’est plus stressant que de faire Illusion [le spectacle de Michel Dorion], mais cela va être aussi très trippant d’être sur scène avec Uma Gahd et LaDrag On-Fly. Toutes les trois, nous ne sommes pas nécessairement dans la vague de musique house, mais nous avons déjà plusieurs «tounes» qu’on va interpréter. Ça sera dynamique, flamboyant et excitant», assure Tracy Trash… «Bien sûr, nous avons trois styles différents, donc il y a toute la logistique et la coordination qui entrent en ligne de compte et faire en sorte de "symbioser" nos personnages. Mais on va travailler très, très fort pour donner le grand coup, pour captiver la foule et attirer l’attention des festivaliers. J’ai hâte de montrer que je suis encore capable, après autant d’années, d’être polyvalent et de donner ce que j’ai de meilleur en tant que drag pour éblouir dans de tels moments de fébrilité». 
 
SPECTACLE DE CLÔTURE de Fierté Montréal 2018, le dimanche 19 août 2018, sur la Scène TD du parc des Faubourgs, de 22h45 à 23h.