Russie

30 militants LGBT interpellés à Moscou

L'agence AFP
Commentaires

Trente militants LGBT ont été interpellés aujourd'hui à Saint-Pétersbourg, deuxième ville de Russie, lors d'une action en faveur des droits des minorités sexuelles, a indiqué l'un des militants interpellés. 

Au total, une soixantaine de personnes, avec des pancartes défendant les droits de la communauté LGBT et des drapeaux arc-en-ciel, étaient venues sur la place du Palais, en plein centre de cette ancienne capitale impériale, a raconté ce militant et l'un des organisateurs, Alexeï Nazarov.

Chaque personne manifestait seule - une manoeuvre qui permet de ne pas demander l'autorisation des autorités municipales, à la différence d'un rassemblement organisé, selon la même source. «Au total, 30 personnes ont été interpellées», a déclaré M. Nazarov, en précisant qu'il restait toujours détenu avec une autre personne dans un fourgon de police. «Tous les autres ont été emmenés vers un poste de police.»

 

La police a interpellé «ceux qui avaient des drapeaux et des vêtements de couleurs plus vives», a assuré le militant. «Malgré tout, je suis ravi que les gens soient sortis dans la rue, qu'ils n'aient pas eu peur.» La Russie, où l'homosexualité était considérée comme un crime jusqu'en 1993 et comme une maladie mentale jusqu'en 1999, a adopté en 2013 une loi punissant d'amendes et de peines de prison tout acte de «propagande» homosexuelle auprès des mineurs. Les célébrations de la fierté LGBT y sont généralement interdites par les autorités ou cibles de violences.