Rencontre mondiale des familles

Un prêtre progressiste va donner une conférence sur les questions LGBT

L'agence AFP
Commentaires
James Martin
Photo prise par © Le prêtre jésuite et rédacteur en chef de la revue America, James Martin. / Kerry Weber

Pour la première fois de son histoire, les questions LGBT seront à l'ordre du jour d'un événement organisé par l'Église catholique. Un prêtre donnera une conférence sur le sujet lors de la Rencontre mondiale des familles - organisée par le Vatican - se tenant à Dublin du 21 au 26 août prochain.

La conférence sera donnée par le Père James Martin qui a indiqué que cette initiative avait été proposée par le Vatican. La conférence devrait d'ailleurs être suivie par le pape François même s'il n'y prendra pas part.

Le discours du Père Martin, concernant l'accueil des personnes LGBT et de leurs familles dans leurs paroisses, aura lieu dans le cardre de la Rencontre mondiale des familles qui se déroule à Dublin du 21 au 24 août, selon le programme officiel de l'OMMF.

Le prêtre a dit expliqué au site PinkNews: « C'est le Vatican qui a proposé ce que je pense être un excellent sujet: “Montrer l'accueil et le respect dans nos paroisses pour les LGBT et leurs familles. En proposant ce sujet, il dit aux catholiques LGBT quelque chose d’important: c’est votre église aussi.”

Près de 10.000 personnes ont demandé le retrait du prêtre LGBT + de l'événement dans une pétition initiée par la branche irlandaise du groupe ultraconservateur Tradition Family Property (TFP), qui s'oppose à l'avortement et au mariage entre personnes de même sexe.

La Rencontre mondiale des familles est un événement majeur du calendrier catholique romain, auquel participent de nombreuses personnalités de l’Église catholique. Il met l'accent sur l'importance du mariage et de la vie familiale.

Le Père Martin, un prêtre jésuite américain, a publié un livre - “Building a Bridge” - en juin 2017, appelant au respect entre la communauté LGBT + et l'Église catholique.

« La principale raison pour laquelle je me suis impliqué dans les questions LGBT est que les personnes LGBT font partie de l'église et qu'elles méritent donc d'être prises en charge, a déclaré le religieux à PinkNews. Elles sont également le groupe le plus marginalisé de l'Église catholique et pour cette raison, ils méritent une attention et une attention particulières ».

Le Père Martin a déclaré que le massacre de la discothèque gaie Pulse à Orlando en 2016 marquait un tournant pour lui et qu'il avait écrit son livre par frustration face à la réponse que l'église avait offerte à l'un des pires massacres de l'histoire des États-Unis.

“Ce qui m'a alarmé à l'époque, c'est que très peu d'évêques catholiques ont publiquement exprimé leur compassion après la fusillade, contrairement à ce qui se passe dans presque toutes les autres tragédies publiques”, explique-t-il. “Le manque de solidarité semblait révéler que même dans la mort, les personnes LGBT sont largement invisibles dans l'église.”

La position de l'Église catholique sur l'homosexualité et les questions LGBT ont légèrement évolué depuis quelques années, notamment sous le pape François, marquant une timide tolérance des personnes LGBT.

La position officielle de l'Église catholique sur l'homosexualité demeure que l'attraction entre personnes de même sexe est un péché si elle est la relation sexuelle est consommée.

Bien que le pape François ait été à certains égards plus progressiste que ses prédécesseurs en termes d'acceptation des LGBT, il a récemment confirmé que le mariage ne devrait concerner que l'union d'un homme et une femme et a incité les évêques à rejeter les candidats de la prêtrise qu'ils soupçonnaient d'être homosexuels.