Place au Village

Nouvelle coordonnatrice à la SDC du Village

André-Constantin Passiour
Commentaires
 Sophie Auger

«En fait, Sophie (Auger) est loin d’être une nouvelle venue dans le Village. Grâce à son emploi des 10 dernières années chez Spectre de rue (fondé en 1987), elle connaît très bien le secteur du Village, ses commerces, ses occupants, sans oublier les divers partenaires du secteur. J’ai connu Sophie, en 2009 ou 2010, grâce aux rencontres organisées par le Commandant du PDQ 22 (SPVM), auxquelles sont régulièrement conviés les divers orga-nismes qui font partie du territoire du PDQ 22. Au fil de ces rencontres, j’ai appris à mieux connaître Sophie, à apprécier son professionnalisme et surtout son ouverture d’esprit. Je suis très content qu’elle ait acceptée mon offre de joindre l’équipe de la SDC, en remplacement de Marie-Annabelle», explique Bernard Plante, directeur général de la SDC du Village.

«Il y a de cela, environ 7 ans, l’arrondissement de Ville-Marie m’avait demandé de créer, à titre de projet-pilote, une équipe de deux Intervenants de terrain, qui auraient comme mandat principal de faire de la médiation entre les personnes marginalisées et les commerçants du Village. J’ai immédiatement pensé à aller chercher l’aide et l’expertise de Sophie Auger, qui travaillait toujours pour Spectre de rue, pour mettre sur pied cette nouvelle équipe», ajoute Bernard Plante. 
 
« À l’époque, Bernard était venu chercher l’expertise que j’avais accumulé chez Spectre de rue, autant au niveau de l’embauche que de l’approche sociocommunautaire sur le terrain pour ce type de poste plutôt difficile à combler. J’étais avec mon collègue décédé depuis, Stéphane Royer, à ce moment-là. Ce projet initié par la SDC se continue toujours et a même pris de l’ampleur au niveau du territoire couvert et du nombre d’intervenants. En effet, c’est maintenant la Société de développement social (SDS) qui coordonne les intervenants de terrain qui font la tournée sur les territoires de la SDC du Village, de la SDC du Quartier latin, ainsi qu’au Parc Émilie-Gamelin», indique Sophie Auger. 
 
«Je connais très bien le territoire du Village gai, poursuit Mme Auger. J’ai travaillé avec les partenaires et les gens du milieu. À Spectre de rue, on avait développé des contacts pour divers projets avec l’arrondissement de Ville-Marie. J’occupais un poste d’agent pivot entre les intervenants, les commerçants, la SDC, etc. Pour moi maintenant, le fait de travailler pour la SDC du Village c’est une continuité de ce que j’avais entrepris précédemment», d’ajouter Sophie Auger.
 
Native de Boucherville, Sophie Auger, 35 ans, a étudié en travail social. Elle a œuvré autant en maison de jeunes, en maison d’hébergement qu’à Spectre de rue. «Ce que j’aime, c’est de faire évoluer les choses et entreprendre des projets, les bâtir, les poursuivre et les voir grandir. La vie est en constante évolution. Mon nouveau poste à la SDC va justement dans ce sens-là, c’est très stimulant», de dire Sophie Auger, la nouvelle coordonnatrice à la SDC du Village.