Élections provinciales 2018

La position du Nouveau Parti Démocratique du Québec sur les enjeux LGBTQ+

À l’approche des élections provinciales du 1er octobre 2018 et afin de vous aider à faire votre choix, Fugues et la Chambre de commerce LGBT du Québec ont fait parvenir une série de questions aux quatre partis principaux pour connaître leur position officielle et leurs engagements sur différents sujets d’intérêts pour les personnes LGBTQ+ du Québec. Un parti émergent a demandé de pouvoir répondre à nos questions… Voici donc les réponses du Nouveau Parti Démocratique du Québec.

LUTTE CONTRE L’HOMOPHOBIE ET LA TRANSPHOBIE 

1. Comment vous positionnez-vous par rapport à la lutte contre l’homophobie et la transphobie. Votre parti, s’il est (ré)élu, s’engagera-t-il à poursuivre le plan lancé par le gouvernement sortant ou un autre semblable?

Le NPDQ lutte contre toutes les formes de ségrégation, de discrimination, de harcèlement fondée sur le genre, la race, la religion, l’appartenance à un groupe social ou ethnoculturel particulier. Il prendra toutes les mesures de nature à prévenir les actes homophobes ou transphobes, ainsi que celles de nature à faire évoluer la culture du Québec vers la tolérance mutuelle, et le respect d’autrui dans toute sa diversité. Oui, le NPD Québec s’engage a maintenir  ou augmenter le budget de la lutte contre l’homophobie et la transphobie

2. Le budget de lutte contre l’homophobie et la transphobie sera-t-il maintenu ou même augmenté?

Oui 

PROMOTION DE LA DIVERSITÉ SEXUELLE ET DE GENRE

3. Quelles mesures, comme gouvernement, entendez-vous prendre si votre parti est (ré)élu pour favoriser une meilleure acceptation de la population à la diversité sexuelle et de genre?

Une meilleure acceptation par la population de la diversité sexuelle et de genre est fondée sur la réelle connaissance d’autrui. Le NDPQ recherchera les moyens d’introduire la reconnaissance de la diversité sexuelle et de genre dès le plus jeune âge en favorisant le développement de programmes à cet effet en milieu scolaire. Une partie de ces programmes pourra reposer sur la découverte de la culture de la communauté LGBTQ+ intégrant la visite de lieux emblématiques et la participation à des activités culturelles de la communauté.

4. Estimez-vous que l’inclusion des diversités est un enjeu d’importance pour les entreprises du Québec? Si oui, quelles sont les mesures que vous mettrez en place afin d’assurer l’inclusion de la diversité en milieu de travail, dont celles LGBT.

Oui. La création d’un label reconnaissant le caractère inclusif de la culture d’une organisation, appuyé sur la communication interne sur l’ouverture à la diversité, les mesures concrètes de lutte à la stigmatisation, à la discrimination, au harcèlement dans l’organisation, la sensibilisation-formation de l’encadrement à la mise en pratique du respect de la diversité.

FINANCEMENT — AFFAIRES, MÉDIAS et CULTURE

5. Vous engagez-vous à assurer le financement d’initiatives du milieu visant le monde des affaires et du travail qui favorisent une meilleure inclusion et intégration des personnes LGBT?

Oui

6. Dans un univers où l’avenir des médias québécois (journaux, magazines d’information et communautaires) est mis en danger par Google et Facebook (rappelons que plus de 75% des revenus se retrouvent dorénavant chez ces 2 entreprises), un gouvernement dirigé par votre parti, s’engage-t-il à prendre les mesures économiques pour protéger l’avenir des journaux, des magazines d’information ou communautaires, comme Fugues? Si oui, lesquelles?

Oui. Le modèle de l’OBNL suivi par La Presse est une voie que le NPDQ pourrait encourager parce qu’elle s’intègre dans la politique plus générale de soutien et de financement des groupes communautaires et des OBNL que préconise notre parti. 

7. Vous engagez-vous à soutenir un meilleur financement afin d’assurer la diversité et la pérennité d’un plus grand nombre d’événements culturels LGBTQ?

Oui. Pour le NPDQ un déterminant majeur de la facilitation de l’inclusion est la familiarisation avec la culture spécifique d’une communauté ou d’un groupe social donné. Il est donc essentiel que le gouvernement développe des efforts en ce sens.

8. Vous engagez-vous à apporter des changements à la politique culturelle de financement des festivals et évènements touristiques — comme Le Festival Fierté Montréal, Image+nation festival de films LGBTQ, le Festival Black & Blue —, sachant qu’actuellement de nombreux critères de financement les défavorisent?

Oui. La participation de la communauté à ces événements et la mixité sociale que ces derniers favorisent sont essentiels. De nombreux membres de la communauté LGBTQ+ ont un pouvoir économique significatif qui est mobilisé à l’occasion de ces événements et ont des retombées économiques au-delà de la communauté LGBTQ+. Il est donc important de faciliter leur financement.

PRÉVENTION DU VIH ET DES ITS

9. Depuis des années, le Québec a cessé de faire des campagnes de prévention nationales concernant le VIH. Avec le succès de la PrEP (le traitement médicamenteux destiné à empêcher l’infection, par le VIH) et les générations de jeunes qui n’ont jamais vraiment été sensibilisés à la question du VIH, votre parti s’engage-t-il à faire plus de prévention au sujet de la transmission du VIH et des ITS, surtout en regard des objectifs d’ONUSIDA d’atteindre 90 % de gens dépistés, 90 % de gens sous traitement et donc 90 % de personnes devenant indétectables? 

La promotion de la santé et le développement de la prévention sont deux éléments majeurs de la politique de santé du NPDQ. En ce sens la prévention de l’infection par le VIH n’est qu’un cas parmi d’autre pour lequel le NPDQ veillera à ce que tous les efforts soient faits dans le respect des principes d’universalité de la couverture assurantielle et de facilité d’accès. 

RECONNAISSANCE DES TRANS EN PROCESSUS DE MIGRATION

10. Êtes-vous favorable à des mesures transitoires pour faciliter la vie des personnes trans en processus de migration au Québec sur la reconnaissance de leur nom et de leur sexe par l’État civil?

Oui. 

DÉFENSE DES DROITS LGBTQ À L’INTERNATIONAL

11. Soutenez-vous l’initiative du gouvernement sortant, concernant la mise en place d’un réseau international francophone LGBTQ? Avez-vous l’intention de poursuivre dans cette direction?

Oui.

12. Votre parti, s’il était (ré)élu, prendrait-il la parole pour défendre les droits et les libertés des personnes LGBTQ à travers le monde dans les rencontres internationales et lorsque des événements malheureux concernant des LGBT surviennent sur la scène internationale, pour que l’on sente que le Québec appuie autant les personnes LGBT ici qu’à l’étranger?

Oui. Ce soutien est essentiel à l’affirmation de la culture de tolérance et d’ouverture qui doit caractériser le Québec dans le monde.

------------------------

Pour lire uniquement les réponses de chacun des partis, cliquer sur le nom du parti :

Parti Libéral, Parti QuébécoisCoalition Avenir  Québec et Québec Solidaire.

--------------------------

VOUS AIMEREZ AUSSI : 

Plus de candidatures LGBTQ que jamais