Les Mardis et dimanches

Vent de renouveau au Mado!

André-Constantin Passiour
Commentaires
Mado

Début septembre, ça va brasser au Cabaret Mado! Une nouvelle soirée animée par Rita Baga, cette drag’ bien connue du public, prendra la relève des Mardis à Mado! Mado Lamotte, bien sûr, conservera ses fameux Vendredis et Samedis Mado Reçoit. Quant aux dimanches Bagalicious, animés par Rita Baga, on joue à la chaise musicale, et cette soirée cèdera l’antenne à une nouvelle formule mettant en vedette un trio du tonnerre! Attachez vos tuques, un vent de renouveau souffle sur ce club!

Pourquoi donc ce remaniement? «Après 30 ans de règne, j’abandonne les mardis. Ce n’est pas d’hier que je fais cette soirée-là. Que ce soit au Cabaret, aux tous débuts au Lézard ou ailleurs, les mardis ont toujours été synonymes de folie. Ce changement, c’est aussi une question de renouvellement pour le Cabaret. Je fais de plus en plus de place aux jeunes drags. Et les jeunes n’ont pas les mêmes goûts que moi. Alors je préfère me retirer. Cela ne signifie pas "prendre sa retraite". Je me laisse simplement plus de temps pour faire des spectacles, comme le Royalement vôtre à l’Hôtel Fairmount Reine Élizabeth, par exemple», commente Mado Lamotte. Cette nouvelle soirée, «ce ne sera pas "Les Mardis à Mado animés par Rita Baga", ce sera vraiment autre chose, précise Rita Baga. Ce seront les Nouveaux Mardis!»
 
«Lorsque j’ai commencé au Mado, c’était durant les mardis. J’étais à ce moment-là avec Marla Deer et Célinda. Et après quatre ans à animer les dimanches, moi aussi, cela me tentait de faire autre chose. Avant chaque début de saison, on a une discussion sur la programmation, sur ce qui pourrait être amélioré et Mado et moi, on a jasé de nos soirées et on est arrivé avec l’idée des nouvelles soirées du mardi», explique Rita Baga. «J’ai toujours cru au travail d’équipe et, au Cabaret, nous formons une équipe. On va travailler fort pour que ces projets réussissent!», de renchérir Mado.
 
La question se pose: à quel genre de soirée doit-on s’attendre avec ces Nouveaux Mardis? Eh bien, en plus d’être animées par Rita Baga, il y aura des drags invitées, un nouveau DJ chaque semaine et qui «fittera avec la thématique de la soirée ainsi que les employés qui embarquerons aussi du côté vestimentaire», souligne Rita Baga. On aura droit à des finales chorégraphiées. En bref, on désire offrir quelque chose de différent!
 
«Après les spectacles, le club de transformera en discothèque, indique Mado. Peut-être que DJ Mado se pointera de temps en temps aussi? Si j’ai arrêté de le faire, c’était pour me renouveler et me remettre au goût du jour.» «Il y a au moins 65 drags à Montréal et certaines ne sont jamais venues dans le Village», rajoute Rita Baga. «Il y a des spectacles de drags dans bien des endroits maintenant. Certaines vont au Ritz sur Jean-Talon, par exemple, d’autres se tiennent dans des soirées du Mile End. Si on fait quelque chose de différent, les gais et les drags du Mile End, par exemple, viendront voir ce qui se passe au Cabaret, poursuit-elle. C’est ce qu’on tente de mettre sur pied justement. Le phénomène des drags grandi au Québec, il y a des jeunes qui veulent en faire et qui se lancent. Pour les mardis, on aimerait aussi que les drags puissent nous proposer des numéros.»
 
Le 26 juillet dernier, Mado’s Got Talent fut un succès fou, fou, fou! Ce spectacle pour Juste pour rire a attiré environ 25 000 personnes. «C’était parmi les plus grands spectacles de cette édition de Juste pour rire. C’est bien, mais il faut être disponible lorsqu’on m’appelle. Je voulais donc me donner plus de temps pour aussi faire des spectacles en solo avec mon pia-niste. […] Mes soirées des vendredis et samedis vont très bien, ce sont des soirées populaires et très fortes. On est en train de récolter ce qu’on a semé. Lorsqu’on se déplace à Caraquet ou à Dolbeau-Mistassini pour des spectacles, c’est qu’il y a une demande ailleurs, mais il faut avoir le temps de préparer ces spectacles. Par la suite, ces gens qui ont vu le spectacle viennent ici pour me voir au Cabaret. Ce sont eux qui se déplacent. Cela amène une nouvelle clientèle au Cabaret. Tout ça, c’est très bien, mais ça ne se fait pas tout seul», dit l’inégalable Mado.
 
À partir du 9 septembre, Bagalicious cèdera donc sa place à Complètement Buzzées, une soirée animée par le trio de Marla Deer, Tracy Trash et Gisèle Lullaby, dès 22h30. «Il y aura des sketches, des jeux, des quizz, etc., ce sera très drôle. Les trois forment une équipe solide, elles se fréquentent en dehors du Cabaret. Elles partagent presque le même cerveau tellement elles sont unies. On veut impliquer, ici, à la fois les drags de la relève et les drags reconnues. Et qui sait, peut-être que Mado y fera une apparition? (sourires complices des deux drags ici) On veut que ce soit le plus amusant possible», souligne Rita Baga. 
 
 
Cabaret Mado
1115, rue Sainte-Catherine Est, Montréal
514 525-7566 ou mado.qc.ca