Candidat aux élections provinciales 2018

Qui est Louis Charron?

Yves Lafontaine , André-Constantin Passiour
Commentaires
Louis Charron
Photo prise par © Louis Charron

Nous avons identifié près d'une quarantaine de candidat.e.s issu.e.s de la diversité sexuelle et de genre à se présenter aux prochaines élections provinciales. De ce nombre record, 30 personnes ont accepté de répondre à une série de questions que Fugues leur a fait parvenir, pour vous permettre de mieux les connaître. Candidat pour le Parti Libéral du Québec dans Sainte-Marie-Saint-Jacques, Louis Charron a répondu à nos questions.

1.  Selon vous, être LGBTQ+ en politique, c’est un avantage, un inconvénient ou c’est hors sujet ?

Dans mon cas, je considère que le fait de provenir d’une minorité constitue un avantage. Premièrement dans la connaissance des enjeux spécifiques à la communauté. Cela m’a permis de développer une meilleure sensibilité, ayant moi-même déjà fait l’objet de discrimination. En tant que représentant des électeurs de ma circonscription, je suis à même de mieux comprendre et d’être plus sensible aux problèmes et aux réalités vécues par plusieurs personnes, notamment en matière, d’intimidation, d’exclusion et de discrimination.

2.  Croyez-vous, que l’orientation sexuelle ou l’identité de genre, cela fait partie uniquement de la vie privée ou bien qu’à l’ère de la transparence, il faut aussi l’être à ce niveau ?

Je pense que nous devons respecter la réalité de chaque personne, certains peuvent avoir plus de difficultés que d’autres à exprimer ouvertement leur orientation sexuelle ou leur expression/identité de genre pour des raisons religieuses, culturelles, personnelles ou professionnelles. Tout le monde n’a pas à se poser en exemple de la société dans le domaine de l’avancement des droits LGBTQ+. C’est pourquoi nous devons avoir une société inclusive qui permettra à tous de vivre son orientation ou son expression/identité comme il ou elle l’entend. En revanche, les enjeux d’orientation sexuelle et d’expression/identité, portés par des milliers d’activistes et de personnes engagées, appartiennent au domaine public et doivent être avancés dans la société, à toutes les occasions.

3.   Qu’est-ce qui a motivé votre engagement politique et à vous (re)présenter aux prochaines élections ?

Je milite bénévolement depuis plus de 20 ans dans la communauté LGBTQ+. J’ai acquis depuis mes premiers pas en tant qu’avocat plusieurs expériences humaines et économiques qui me permettent maintenant de me sentir mûr pour mieux contribuer à l’amélioration de toutes les citoyennes et tous les citoyens de Sainte-Marie-Saint-Jacques. C’est pour cette raison que je désire maintenant faire un pas additionnel et m’engager sur la scène politique pour servir et contribuer dans un plus vaste registre à l’amélioration de la qualité de vie de tous les citoyens de la circonscription de Sainte-Marie-Saint-Jacques. Servir et agir, c’est dans mon ADN.

4.  Pourquoi devrait-on voter pour vous ?

Parce que je connais bien les enjeux de la communauté, je connais bien les enjeux de la circonscription, et je ne suis pas satisfait de la situation actuelle. C’est la raison pour laquelle plusieurs personnes m’ont encouragé à me présenter. Je pense que nous pouvons faire mieux et je m’engage à travailler à temps plein pour toutes mes concitoyennes et tous mes concitoyens dans le but d’améliorer le niveau de sécurité de nos quartiers, de favoriser le développement économique de nos PME, pour pallier aux problèmes d’occupation déficiente des locaux commerciaux sur nos grandes artères et afin de soutenir la création d’emploi dans la circonscription. 

5.  Quel devraient être, selon vous, les enjeux les plus importants de la prochaine campagne électorale ?

Que l’on soit issu d’une minorité ou non. Que l’on soit LGBTQ+ ou non. Tout le monde cherche le bonheur. Tout le monde veut améliorer son sort. Tout le monde veut une meilleure qualité de vie. Ce sera l’enjeu central de la campagne que mèneront tous les candidats et toutes les candidates du Parti libéral du Québec. 

6.  Une phrase qui vous définit bien?

Engagé, passionné, intègre et à l’écoute des autres. Je me suis toujours dévoué à l’amélioration de nos communautés avec tout mon cœur, et ce depuis plus de vingt ans. Je suis prêt pour cette prochaine étape et pour m’investir davantage au service du public.

 

7.  Et maintenant en bref…

Votre lieu de naissance ?  Montréal sur la rue Gascon, près de Sherbrooke.

Votre âge ?  56 ans

Votre état civil ?  Célibataire

Vos emplois principaux ou études des 5 dernières années : Avocat depuis 1989, à mon compte depuis 2003, médiateur accrédité depuis 2015. 

--------------------------

VOUS AIMEREZ AUSSI : 

La position des partis sur les enjeux LGBTQ+

Plus de candidatures LGBTQ que jamais