Candidat aux élections provinciales 2018

Qui est Hélène Dubé?

Yves Lafontaine , André-Constantin Passiour
Commentaires
Hélène Dubé
Photo prise par © Hélène Dubé

Nous avons identifié près d'une quarantaine de candidat.e.s issu.e.s de la diversité sexuelle et de genre à se présenter aux prochaines élections provinciales. De ce nombre record, 30 personnes ont accepté de répondre à une série de questions que Fugues leur a fait parvenir, pour vous permettre de mieux les connaître. Candidat pour Québec Solidaire dans Rousseau, Hélène Dubé a répondu à nos questions.

1.  Selon vous, être LGBTQ+ en politique, c’est un avantage, un inconvénient ou c’est hors sujet ?

Chaque cas est différent et dans mon cas, ça n’a pas beaucoup d’importance. Je suis d’une génération où être non-binaire ne faisait même pas partie de la réalité et je n’ai pas la sensibilité que les plus jeunes ont à cet égard. Je leur suis très reconnaissant pour la lutte qu’iels mènent. Ça me permet de me reconnaître et d’apprendre à exprimer ce que je suis. Pour moi c’est encore un apprentissage et je comprends qu’il en est ainsi pour une bonne partie de la population. Dans cette optique, c’est un avantage.

2.  Croyez-vous, que l’orientation sexuelle ou l’identité de genre, cela fait partie uniquement de la vie privée ou bien qu’à l’ère de la transparence, il faut aussi l’être à ce niveau ?

Bien malin qui est capable de définir où se trouve la ligne entre la vie privée et la vie publique! À l’ère des réseaux sociaux, de l’information 24/7 et des caméras omniprésentes dans l’espace public, la vie privée de chaque personne dépend de beaucoup d’éléments hors de son contrôle. La tolérance et l’acceptation de la différence me semble l’option à privilégier.

3.   Qu’est-ce qui a motivé votre engagement politique et à vous (re)présenter aux prochaines élections ?

J’observe le monde autour de moi avec une soif de compréhension et un questionnement existentiel depuis mon plus jeune âge. Pourquoi les humains se compliquent-ils la vie ainsi? Les choses essentielles sont pourtant toutes là, à portée de main, mais sont oubliées au profit de babioles.

J’ai longtemps pensé qu’il suffisait de faire ce que je pensais être bon pour la planète et que d’essayer de changer les autres était futile. Maintenant, je sens une urgence qui me pousse à vouloir joindre ma voix à celle d’autres personnes qui veulent faire autrement et changer le cours de l’histoire, parce que ça presse! Québec Solidaire est la seule avenue qui va 100% dans cette direction à mon avis.

4.  Pourquoi devrait-on voter pour vous ?

Je ne suis pas en politique pour en faire une carrière. Je suis là pour porter l’espoir que les chose se passent autrement. Je vis en marge depuis plus de 15 ans, j’ai toujours été en marge et j’en suis fier*. Que ceux qui se sentent en paix avec le Québec d’aujourd’hui ne votent pas pour moi… les autres? Suivez-moi! On s’en va ailleurs, ici!

5.  Quel devraient être, selon vous, les enjeux les plus importants de la prochaine campagne électorale ?

Le respect de la Vie. Nous devrions toustes avoir accès à l’éducation que nous souhaitons, à des soins de santé, à un revenu décent. La planète appelle à l’aide depuis longtemps, il est temps qu’on l’entende et qu’on s’en occupe. 

6.  Une phrase qui vous définit bien?

Un être vivant qui a encore espoir dans l’humanité, les jours où je suis optimiste.


7.  Et maintenant en bref…

Votre lieu de naissance ? Chicoutimi

Votre âge ? 58

Votre état civil ? Marié

Vos emplois principaux ou études des 5 dernières années :  Professeur de permaculture et écoconstruction (25 ans en haute finance auparavant)

 

*Les accords au masculin sont délibérés. Hélène Dubé se désigne de cette façon.

--------------------------

VOUS AIMEREZ AUSSI : 

La position des partis sur les enjeux LGBTQ+

Plus de candidatures LGBTQ que jamais