Candidat aux élections provinciales 2018

Qui est Florent Tanlet?

Nous avons identifié près d'une quarantaine de candidat.e.s issu.e.s de la diversité sexuelle et de genre à se présenter aux prochaines élections provinciales. De ce nombre record, 30 personnes ont accepté de répondre à une série de questions que Fugues leur a fait parvenir, pour vous permettre de mieux les connaître. Candidat pour le Parti Libéral du Québec dans Taschereau, Florent Tanlet a répondu à nos questions.

1.  Selon vous, être LGBTQ+ en politique, c’est un avantage, un inconvénient ou c’est hors sujet ?

Pour moi, cela fait partie de mon expérience de vie, tout comme le fait d’être un immigrant. Ça fait de moi quelqu’un qui est ouvert aux autres et qui est certainement davantage sensible à la différence et aux injustices. C’est pour cette raison que j’ai toujours été et serai toujours présent pour les luttes qui visent l’acceptabilité, l’équité, le respect et la reconnaissance. 

2.  Croyez-vous, que l’orientation sexuelle ou l’identité de genre, cela fait partie uniquement de la vie privée ou bien qu’à l’ère de la transparence, il faut aussi l’être à ce niveau ?

Pour ma part, partager le fait que je sois gai n’a jamais été un enjeu. Mes premières implications en arrivant au Québec en 2003 ont été pour le Groupe gai de l’Université Laval GGUL) et le Gris-Québec, dont j’ai notamment occupé le poste de président. J’ai également coanimé (avec Normand Boudreau), pendant 5 ans, Homologue, une émission d’information sur la diversité sexuelle et la pluralité des genres, sur les ondes de CKIA, une radio communautaire à Québec. Par contre, je respecte ceux qui sont plus discrets à ce sujet, qu’ils soient politiciens, artistes ou sportifs par exemple. Ceci dit, j’encourage les personnalités publiques à ne pas cacher leur orientation sexuelle. Plus de gens la mentionneront, moins ce sera un enjeu et plus nous aurons de modèles auxquels s’identifier. 

3.   Qu’est-ce qui a motivé votre engagement politique et à vous (re)présenter aux prochaines élections ?

Je travaille en cabinet politique depuis 7 ans et c’est la 2e fois que je me présente dans Taschereau. La dernière fois ayant presque remporté l’élection à seulement 451 voix d’Agnès Maltais. Ma motivation est toujours la même : devenir un bon député pour ma communauté. J’adore les gens. J’ai toujours été impliqué socialement et j’ai le désir d’apporter ma contribution pour améliorer le sort de la population de mon comté, des plus vulnérables notamment, et c’est pour moi la plus grande satisfaction. Une de mes raisons d’être en politique, c’est de soutenir les jeunes en difficulté. Il reste tant de choses à faire pour les aider. 

De plus, ma formation politique a fait ses preuves notamment en matière des droits LGBTQ+ et de lutte contre l’homophobie et l’intimidation avec notamment le lancement du 2e Plan d’action gouvernemental de lutte contre l’homophobie et la transphobie 2017-2022 (10M$) ou encore la modification de la Charte des droits et libertés de la personne afin d'ajouter l'identité et l'expression de genre aux motifs de discrimination interdits. Mais il faut continuer de soutenir les gens de la diversité sexuelle et de la pluralité des genres.  

4.  Pourquoi devrait-on voter pour vous ?

Je suis un gars de terrain, passionné par ce que je fais, authentique et avec une énergie propre à ma génération. Je suis positif et je crois que la politique demeure encore un excellent moyen de changer les choses. J’aime Taschereau, j’y habite, j’y vis tous les jours et j’y travaille depuis des années. Par conséquent, je connais bien ses acquis, ses forces mais aussi ses défis. Il faut l’avouer, c’est le plus beau comté du Québec avec son Château Frontenac, ses plaines d’Abraham, ses musées, ses parcs, ses fortifications, son Parlement, etc… ! Je suis un gars humain, rassembleur, déterminé, mais également pragmatique. Je veux amener une nouvelle image de la politique et je suis guidé par le désir d’aider les gens à réaliser leurs projets. 

5.  Quel devraient être, selon vous, les enjeux les plus importants de la prochaine campagne électorale ?

Que ce soit pour Taschereau ou ailleurs au Québec, le Parti libéral du Québec fera campagne pour améliorer la qualité de vie des Québécoises et des Québécois. Grâce aux gestes posés par notre gouvernement, le Québec va beaucoup mieux! Maintenant, nous récoltons le fruit des efforts consentis et nous voulons que l’énergie soit mise pour améliorer le quotidien de nos concitoyennes et nos concitoyens

La mobilité durable, la santé, la santé mentale, les organismes communautaires, le manque de main d’oeuvre et la jeunesse seront aussi au coeur de mes priorités. 

6.  Une phrase qui vous définit bien?

«Le secret du bonheur est de faire ce que tu aimes. Le secret de la réussite est d'aimer ce que tu fais»

  

7.  Et maintenant en bref…

Votre lieu de naissance ?  Lyon, France       

Votre âge ?  33 ans      

Votre état civil ?  En couple depuis 2 ans et demi.

Vos emplois principaux ou études des 5 dernières années :  Attaché de presse pour la ministre Dominique Vien (Services sociaux; Tourisme; Travail) - (démission début juillet pour me consacrer à 100% sur la campagne électorale), Attaché de presse du maire de Lévis, Attaché de presse de la ministre Christine St-Pierre (Relations internationales)

--------------------------

VOUS AIMEREZ AUSSI : 

La position des partis sur les enjeux LGBTQ+

Plus de candidatures LGBTQ que jamais