Italie

Le Centre LGBT de la Méditerranée installé dans une villa saisie à la mafia

Sébastien Thibert
Commentaires

À proximité de Naples, une villa saisie à la mafia va être reconvertie en centre LGBT. En effet, le collectif LGBT italien RAIN Arcigay s’est vu attribuer une maison de 300 mètres carrés confisquée à la mafia pour y mettre en place ce centre LGBT.

 

La villa est située à Castel Volturno, une localité située à 40km de Naples. Elle sera désormais affectée à l'hébergement de personnes LGBT en difficultés, en raison de leur orientation sexuelle ou de leur identité de genre. Ce futur «Centre LGBT de la Méditerranée» sera aussi un lieu d'accueil de culture et de militantisme LGBT.

La maison en question a un passé assez particulier puisqu'elle a été confisquée par les autorités italienne à un parrain de la mafia.

Administré par le collectif Rain Arcigay de la région de Caserte, le projet de reconversion du lieu est un programme à long terme doté d'un contrat de 20 ans. L’opération fait partie d’un plan de réhabilitation d’un petit quartier résidentiel de Castel Volturno gangréné par la prostitution et le trafic de drogue.

«En raison de sa sombre histoire, ce bâtiment était synonyme de la puissance excessive de la mafia dans notre pays mais aujourd’hui, grâce à l’appui du maire et de l’ensemble du conseil municipal, l’histoire avance et cette maison est en passe de devenir un symbole à l’opposé du crime organisé et d’une communauté qui se reconstruit sur ses propres cendres en matière d’inclusion, d’acceptation, de solidarité et de respect des autres», s'est félicité le secrétaire national d’Arcigay.

Une campagne de levée de fonds à la hauteur de 60 000 euros a été lancée pour accompagner le projet.