Candidat aux élections provinciales 2018

Qui est Vincent J.Carbonneau?

Nous avons identifié près d'une quarantaine de candidat.e.s issu.e.s de la diversité sexuelle et de genre à se présenter aux prochaines élections provinciales. De ce nombre record, 30 personnes ont accepté de répondre à une série de questions que Fugues leur a fait parvenir, pour vous permettre de mieux les connaître. Candidat pour le Parti Vert du Québec dans Mont-Royal-Outremont, Vincent J.Carbonneau a répondu à nos questions. 

1.  Selon vous, être LGBTQ+ en politique, c’est un avantage, un inconvénient ou c’est hors sujet ?

Je crois qu’il ne s’agit ni d’un avantage, ni d’un inconvénient, je crois que le Québec d’aujourd’hui est ouvert et fier de sa diversité. Cela étant dit, c’est certain que les personnes LGBTQ+ ont un bagage et une vision du monde différente, une vision pertinente à apporter en politique et dans la création de politiques. Il importe d’avoir des candidat-e-s de tous les horizons.  

2.  Croyez-vous, que l’orientation sexuelle ou l’identité de genre, cela fait partie uniquement de la vie privée ou bien qu’à l’ère de la transparence, il faut aussi l’être à ce niveau ?

Ce n’est pas tout le monde qui est à l’aise de s’afficher ouvertement, nous n’avons pas tous des ami-e-s et de la famille pour nous soutenir, certaines personnes préfères aussi garder ces choses pour elles-mêmes et c’est un choix qu’il faut respecter. La décision de s’afficher appartient aux personnes, c’est leur droit à la vie privé et à l’identité. Il reste aussi beaucoup à faire pour que les gens se sentent suffisamment à l’aise pour s’ouvrir et parler de ces choses publiquement. Ce n’est pas non plus uniquement ce qui nous définit, nous sommes bien plus que notre genre ou notre orientation sexuelle. 

3.   Qu’est-ce qui a motivé votre engagement politique et à vous (re)présenter aux prochaines élections ?

Je suis un militant et activiste écologiste depuis bientôt 7 ans, la cause environnementale me tient profondément à cœur, surtout depuis le mouvement étudiant de 2012 qui m’a grandement éveillé sur la réalité environnementale et socio-économique de notre planète. C’est le combat de ma vie. Nous avons beaucoup à faire pour que nos sociétés et les générations future puissent vivre en paix, prospères et dans des environnements sains. Je milite avec le mouvement vert depuis plusieurs années et je crois fermement en la cause de notre mouvement pancanadien et mondial qui vise à laisser un meilleur héritage à celles et ceux qui nous suivrons. Il s’agit de ma quatrième campagnes au sein de ce mouvement, je me présente pour apporter l’environnement dans les débats, pour en parler aux électeur-trice-s, dans les médias, partout où je peux porter mon message. 

4.  Pourquoi devrait-on voter pour vous ?

Parce que je ne suis pas simplement un visage sur une pancarte avec une ligne de parti. Parce que je me présente pour apporter des changements concrets, non seulement dans nos politiques, mais aussi sur le fond, sur comment l’on fait de la politique au Québec. Chaque vote que le Parti Vert reçois indique aux citoyen-ne-s que l’environnement, la justice sociale et la démocratie sont leurs priorités et nous permettent de faire grandir, non seulement le parti, mais aussi les idées. Cela permet, à terme, de conscientiser les gens quant à l’urgence environnementale. 

5.  Quel devraient être, selon vous, les enjeux les plus importants de la prochaine campagne électorale ?

L’environnement. Sans lui, pas d’économie, pas de services, pas de salaire, rien. Nous sommes lié-e-s à celui-ci, nous et nos milliards de frères et sœurs aux quatre coins du globe. Nous avons tous-tes un devoir de nous mettre en marche pour changer les choses et garantir un avenir collectif à nous, nos enfants et les générations à venir.

6.  Une phrase qui vous définit bien?

Un simple étudiant anxieux et encore, oui, encore plein d’espoir qui veux sauver l’environnement. Guidé par ces propos : « L’avenir sera vert ou ne le sera pas » - Bob Brown

7.  Et maintenant en bref…

Votre lieu de naissance ? Compton

Votre âge ?  25 ans

Votre état civil ? En couple

Vos emplois principaux ou études des 5 dernières années : Étudiant en histoire, directeur des communications du Parti Vert du Québec, toujours activiste et présentement étudiant en droit à l’UdeM. 

Je suis agenre et pansexuel. 

--------------------------

VOUS AIMEREZ AUSSI : 

La position des partis sur les enjeux LGBTQ+

Plus de candidatures LGBTQ que jamais