Candidate aux élections provinciales 2018

Qui est Annabelle Desrochers?

Yves Lafontaine , André-Constantin Passiour
Commentaires
Photo prise par © Annabelle Desrochers

Nous avons identifié près d'une quarantaine de candidat.e.s issu.e.s de la diversité sexuelle et de genre à se présenter aux prochaines élections provinciales. De ce nombre record, 30 personnes ont accepté de répondre à une série de questions que Fugues leur a fait parvenir, pour vous permettre de mieux les connaître. Candidate pour le Parti Vert du Québec dans Saint-Jérôme, Annabelle Desrochers a répondu à nos questions. 

1. Selon vous, être LGBTQ+ en politique, c’est un avantage, un inconvénient ou c’est hors sujet ?

Pour moi, cela représente un avantage. Faire partie d'une minorité permet d'ouvrir les yeux sur les réalités d'autres groupes. Bien comprendre la population et apprendre à défendre les intérêts de nos semblables autant que ceux de nos concitoyens qui nous diffèrent, c'est essentiel pour être un bon député, un réel représentant du peuple.

2. Croyez-vous, que l’orientation sexuelle ou l’identité de genre, cela fait partie uniquement de la vie privée ou bien qu’à l’ère de la transparence, il faut aussi l’être à ce niveau ?

En aucun cas, selon moi, une personne devrait se sentir forcée de révéler ou d'élaborer sur son orientation sexuelle ou son identité de genre. Ceci étant dit, les personnalités publiques qui choisissent de le faire proposent un modèle de plus à tous ceux qui n'osent exposer leurs vraies couleurs et contribuent à la lutte moderne vers la normalisation de l'homosexualité dans les sociétés occidentales 

3. Qu’est-ce qui a motivé votre engagement politique et à vous (re)présenter aux prochaines élections ?

Le besoin de faire une différence, de proposer un Québec plus inclusif et plus vert.

4. Pourquoi devrait-on voter pour vous ?

Parce que chaque vote pour le Parti Vert représente un pas de plus vers une société équitable et saine.

5. Quel devraient être, selon vous, les enjeux les plus importants de la prochaine campagne électorale ?

Sans grande surprise, je souhaite que les questions environnementales pèsent lourd dans les débats, et surtout dans les actions des futurs élus. J'accorde également une grande importante à réparer les ponts brisés par les Libéraux au niveau des coupures dans la santé, dans l'éducation et dans le financement aux organismes communautaires. 

6. Une phrase qui vous définit bien?

Militante depuis toujours et pour toujours, je n'ai pas fini de me battre pour défendre mes valeurs et celles de mes concitoyens.

7. Et maintenant en bref…

Votre lieu de naissance ? Rouyn-Noranda, en Abitibi

Votre âge ? 20 ans

Vos emplois principaux ou études des 5 dernières années : Étudiante en Langues et en Sciences humaines au Cégep de Saint-Jérôme.

--------------------------

VOUS AIMEREZ AUSSI : 

La position des partis sur les enjeux LGBTQ+

Plus de candidatures LGBTQ que jamais