Candidate aux élections provinciales 2018

Qui est Valérie Delage?

Yves Lafontaine , André-Constantin Passiour
Commentaires
Photo prise par © Valérie Delage

Nous avons identifié près d'une quarantaine de candidat.e.s issu.e.s de la diversité sexuelle et de genre à se présenter aux prochaines élections provinciales. De ce nombre record, 30 personnes ont accepté de répondre à une série de questions que Fugues leur a fait parvenir, pour vous permettre de mieux les connaître. Candidate pour le Québec Solidaire Québec dans Trois Rivières, Valérie Delage a répondu à nos questions. 

1.  Selon vous, être LGBTQ+ en politique, c’est un avantage, un inconvénient ou c’est hors sujet ?

Je suis une femme, immigrée, homosexuelle, ce qui constitue à priori plusieurs plafonds de verre à briser pour faire sa place en politique! Toutefois, il est fort probable que ce soit aussi le moteur de mon engagement.

2.  Croyez-vous, que l’orientation sexuelle ou l’identité de genre, cela fait partie uniquement de la vie privée ou bien qu’à l’ère de la transparence, il faut aussi l’être à ce niveau ?

Je suis plutôt une fervente de la transparence de manière générale. Et d’autant plus sur ce sujet puisque c’est en « normalisant » notre orientation sexuelle ou notre identité de genre que l’on contribuera à défaire les préjugés. Mais j’ai surtout hâte à l’ère où mon orientation sexuelle sera un non sujet.

3. Qu’est-ce qui a motivé votre engagement politique et à vous (re)présenter aux prochaines élections ?

Depuis plus de 20 ans, je me suis engagée très activement - pour ne pas dire que j’y ai consacré ma vie - à la protection de l’environnement et pour la justice sociale. Mon bilan en est que, si l’on ne change pas le système qui engendre la destruction de notre planète et les inégalités, notre impact va toujours rester très limité. Ça passe nécessairement par la politique.

4. Pourquoi devrait-on voter pour vous ?

La défense du bien commun m’anime dans toutes mes actions. À l’écoute, empathique et ayant de la facilité à entrer en relation avec les gens, je suis en mesure de bien défendre les intérêts de la population. J’aime comprendre, analyser notre société et trouver des solutions pour le mieux être collectif. 

5.  Quels devraient être, selon vous, les enjeux les plus importants de la prochaine campagne électorale ?

L’environnement est un incontournable. Il est urgent de prendre des mesures sérieuses pour lutter contre les changements climatiques. L’inclusion, la lutte contre les inégalités et l’éducation sont aussi primordiaux. 

6. Une phrase qui vous définit bien?

L’éducation est l’arme la plus puissante qu’on puisse utiliser pour changer le monde. Nelson Mandela


7.  Et maintenant quelques informations plus techniques (et facultatives) 

Votre lieu de naissance ? Rochefort-sur-mer

Votre âge ?  47 ans           

Votre état civil ? Célibataire

Vos emplois principaux ou études des 5 dernières années:  Intervenante communautaire à la Maison Coup de pouce (organisme de soutien aux familles d’un secteur HLM de Trois-Rivières) depuis 12 ans.

--------------------------

VOUS AIMEREZ AUSSI : 

La position des partis sur les enjeux LGBTQ+

Plus de candidatures LGBTQ que jamais