Accueil   Auteur   Mado Lamotte

Mado Lamotte

De loin la plus connue des drag queens du Québec, Mado Lamotte a commencé comme danseuse au Poodle, puis comme cigarette-girl au bar Le Lézard, dans le cadre des premiers Mardis interdits et aux jeudis gais du Royal (les soirées Queenex). Celle qui possède dorénavant son cabaret — simplement nommé Mado — a révolutionné la vie gaie montréalaise avec les fameux bingos nés lors des Mardis des Ginette du bar Zorro, devenus par la suite les délirants Bingos à Mado au Sky, puis au Spectrum, qui ont fait le tour du Québec et même fait un arrêt au chic Casino de Montréal. Elle a participé à bien des talks-shows à la télé, et collaboré notamment à l’émission de Christiane Charette et également déridé des centaines de milliers de téléspectateurs, lors de la diffusion de la parade de la fierté sur les ondes de TQS à la fin des années 19901.

Intentionnellement quétaine, Mado met en valeur durant ses spectacles sa personnalité outrée et libertine et son humour tranchant, avec de grandes perruques multicolores. « Chus pas il, chus pas elle, chus ça ! Ch'une chose ! » et « Je suis pas personnificatrice féminine. Je suis trop laide. Je suis une drag queen », déclare-t-elle.

Elle a grandement contribué au festival annuel de la fierté Divers/Cité, d’abord avec sa soirée Bingo à Mado au Casino de Montréal, mais surtout par l'animation de Mascara : La nuit des drags, l'un des plus grands événements drag au monde.

Mais par-dessus tout, ce sont ses articles publiés dans Fugues qui l’ont fait connaître partout et qui ont contribué à façonner un certain humour féroce et méchant, teinté de bitchage, sa marque de commerce. En effet, depuis la fin des années 1980, Mado écrit dans Fugues. Dans sa chronique colorée — qui s'est appelée simplement «Mado», puis «La bitch» et dorénavant «Mado est au boutte» — elle supplémente son sens de l'humour sarcastique avec un usage intensif de joual.

Elle a aussi enregistré un simple en 1996 (Le Rap A Minifée) et un album en 2010, Full Mado. Elle a fait une apparition dans le film Saved by the Belles en 2003 et fut en vedette dans la pièce de théâtre de Marc Watty Saving Céline, mise en scène par David Pellegrini (2007). Et elle nous prépare une surprise en 2014…

La page FACEBOOK de Mado

SITE WEB officiel