Accueil   Sorties   Aires Libres

22 septembre 2018, à Montréal

Aires Libres

Aires Libres

Adresse :

Village
Montréal, Québec H2L 2H5
Itinéraire

Non seulement cette année, nous aurons de nouveau le privilège de célébrer l’été dans un environnement piétonnier, mais également c’est l’occasion de retrouver la nouvelle mouture des boules suspendues (pour l'avant-dernière fois), que l’architecte paysagiste Claude Cormier a repensé l’été dernier (après 6 ans de boules roses). La nouvelle canopée de boules reprenant les six couleurs (déclinées en 3 teintes) du drapeau arc-en-ciel, soit 18 couleurs différentes, s’est déployée sur 1 km au-dessus de la rue Sainte-Catherine piétonne réparties entre les rues St-Hubert et Cartier. Ainsi, pour cette édition on pourra encore déambuler sous les 180 000 boules à l’effet arc-en-ciel. Restaurants, cafés et bars de la rue Sainte-Catherine piétonne offrent à la population plus de 50 terrasses à découvrir! L’expérience vécue de la rue piétonne du Village, qu’elle soit de jour ou de nuit, sera «verte» puisque le public pourra retrouver les 150 saules pleureurs qui ont pris du volume depuis l’été dernier. L’éclairage de soir a aussi été augmenté sur les boules pour créer davantage d’ambiance durant les longues soirées d’été. Le concept de pont suspendu développée par la firme Architecturama est également de retour et il sera possible de littéralement «flottr » au-dessus des boules en se rendant sur la passerelle. Concernant le volet artistique, le commissaire Nicolas Denicourt a choisi les artistes suivants pour l’édition 2018 d’AIRES LIBRES : Dominique Pétrin, Marie-Ève Martel, Sonny Assu (en collaboration avec la Biennale d’art contemporain autochtone), le Collectif Live Wild, qui seront exposés à la Galerie blanc (coin Wolfe), en plus de James Kerr/Scorpion Dagger (en collaboration avec le Musée des Beaux-Arts de Montréal) dont les œuvres seront exposées à la Galerie blanc ainsi que sur les dix modules rétroéclairés répartis sur la rue piétonne. Cette nouvelle exposition propose un remixage du passé, du présent, d’ici et d’ailleurs. Ces manipulations visuelles projettent avec elles l’héritage culturel propre aux artistes exposés. Le tout présenté dans un parcours ludique, marqué par différents signes et symboles qui ont influencé la carrière de chacun. À ce propos, la Galerie blanc a vu le jour l’été dernier et propose un concept unique créé par Alexandre Berthiaume de Futil Design. Il s’agit d’un concept de galerie d’art à ciel ouvert, qui offre une expérience d’exposition en plein air, à la merci du temps et des intempéries, durant toute l’année. Une quarantaine d’œuvres lumineuses s’immiscent dans cet environnement pour créer un lieu d’émerveillement et de réflexion. Accessible à toute heure, la Galerie blanc a pour mission de faciliter les rencontres entre l’art et le public. 

Événements à venir à cet endroit