Accueil   Sorties   Exposition InterReconnaisssance

13 septembre 2018, à Montréal

Exposition InterReconnaisssance

Exposition InterReconnaisssance

Adresse :

Écomusée du fier monde
2050, rue Amherst Montréal, Québec H2L 3H8
Itinéraire

Site web :

ecomusee.qc.ca

InterReconnaisssance : Une mémoire citoyenne se raconte

EXPOSITION : 6 SEPTEMBRE 2018 AU 3 FÉVRIER 2019, ÉCOMUSÉE DU FIER MONDE

SOLIDARITÉ, DIGNITÉ, VIOLENCE, MARGINALISATION, VISIBILITÉ, CRÉATIVITÉ, ALTERNATIVE...

Explorez un demi-siècle de luttes pour la reconnaissance des droits de divers groupes minorisés et faites la rencontre de ceux et celles qui ont mené ce combat. Découvrez également les nombreuses organisations qui revendiquent des droits égaux pour tous.

Témoignages, affiches, photos et œuvres d'art engagé illustrent cette marche vers l'interReconnaissance pour les femmes, les personnes handicapées, les personnes vivant avec un problème de santé mentale, celles issues de l'immigration, ainsi que la communauté LGBTQ+.


LES HISTOIRES DERRIÈRE L'HISTOIRE

La question des droits de la personne a profondément marqué l'histoire de la seconde moitié du 20e siècle. Depuis l'adoption de la Déclaration universelle des droits de l'homme, en 1948, de nombreux États ont suivi l'exemple et se sont dotés de chartes reconnaissant les droits fondamentaux de leurs citoyens et citoyennes. Au Québec, la Charte des droits et libertés de la personne entre en vigueur en 1976. Mais les avancées légales ne sont qu'une facette de la lutte pour les droits.

Depuis les années 1960, de nombreuses initiatives, organisations, alliances ont été créées pour défendre et promouvoir les droits des groupes minorisés. Malgré les différences entre ces groupes, ils partagent des expériences communes de stigmatisation, de marginalisation, de violence et poursuivent une même quête de visibilité, de dignité et de solidarité. Ils font également preuve de créativité et explorent des voies alternatives afin d'accéder à une pleine reconnaissance de leurs droits.


UN PATRIMOINE ORIGINAL

L'exposition présente une infime partie d'un vaste corpus de témoignages et de traces matérielles recueillis par l'équipe de chercheur.es du projet InterReconnaissance. Extraits d'entrevues, affiches, photos, documents, artefacts et œuvres d'art engagées illustrent la richesse de ce patrimoine original qui raconte les luttes pour la défense des droits de certains groupes marginalisés.

L'exposition n'aborde pas les luttes pour la reconnaissance des droits comme une longue marche vers le progrès, mais tient compte des gains, des reculs, de la fragilité et des tensions inhérentes au passé et au présent de ces luttes.

Cette histoire citoyenne est mise en valeur dans chaque espace, à travers des témoignages vidéo de militants.es, des documents, des artefacts et des éléments iconographiques issus des cinq secteurs: LGBTQ+, femmes, handicap, santé mentale et migration refuge.

Découvrez également la riche production artistique et culturelle ayant accompagnée ces mouvements citoyens à travers une sélection d'œuvres d'art et de témoignages d'artistes.


UN PROJET D'ENVERGURE

L'exposition est issue d'un vaste projet réunissant, depuis 2012, des chercheur.es de trois universités québécoises. Leur objectif est de rassembler les voix et les traces des mobilisations autour de la question des droits des groupes minorisés au Québec lors des 50 dernières années. De multiples rencontres avec des militants.es provenant de cinq secteurs (LGBT, femmes, handicap, santé mentale et migration-refuge) ont permis à l'équipe de recherche de constituer un vaste corpus de matériaux témoignant de certaines luttes pour la reconnaissance des droits, un volet important de l'histoire sociale du Québec.

Cette recherche a été rendue possible par le soutien du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH), du Centre et laboratoires de recheche – Cultures – Arts – Sociétés (CELAT), du groupe Érasme (Équipe de Recherche et d'Action en Santé Mentale et Culture), du Centre interdisciplinaire de recherche en réadaptation et intégration sociale (CIRRIS), du Réseau international sur le Processus de production du handicap (RIPPH) et de la Chaire de recherche sur l'homophobie.


ACTIVITÉS

Féministes et croyantes ? Il était une foi des féministes
Mercredi 3 octobre 2018 à 18 h
Ce théâtre-forum propose une réflexion sur la diversité au sein du mouvement québécois des femmes. Il aborde l'enjeu de la discrimination que vivent les femmes dans la société et dans les traductions religieuses. Une discussion avec les comédiennes Élodie Ekobena et Nancy Roberge suivra la pièce.

Le droit à la circulation et l'hospitalité comme droits fondamentaux
Lundi 22 octobre 2018 à 19 h
Conférence du philosophe français Étienne Balibar.

Visites commentées
Samedis 3 novembre 2018 et 26 janvier 2019 à 13 h 30
Visites commentées de l'exposition avec le commissaire Éric Giroux, historien, responsable de la recherche et des collections à l'Écomusée du fier monde.

Table ronde : Enjeux du pluralisme et de la défense des droits dans les milieux de l'art
Mercredi 5 décembre 2018 à 15 h
Trois intervenant.e.s discuteront des enjeux que pose la prise en compte de la diversité et de la défense de droits dans les milieux de l'art, de même que les stratégies institutionnelles déjà mises en place ou qui devraient être instaurées. Une projection de quatre courts vidéos suivra la table ronde.

Colloque : Où se cachent les droits ?
Lundi 10 décembre 2018 à 9 h 30
L'équipe de recherche Érasme (Équipe de recherche et d'action en santé mentale et culture) vous convie à réfléchir sur ce que nous entendons par État de droit et les moyens d'utiliser le droit pour faire avancer nos luttes et soutenir nos pratiques quotidiennes.


PLUS D'INFORMATIONS SUR L'EXPOSITION INTERRECONNAISSANCE

Événements à venir à cet endroit