Mardi, 23 juillet 2024
• • •
    Publicité

    L’étranger de la famille

    Benoît est confronté à un ultimatum de la part de David alors qu’il quitte ce dernier pour aller fêter l’anniversaire de son père.

    Soit il assume son orientation sexuelle auprès de sa famille et cesse ainsi de cacher l’existence de son chum à celle-ci, soit il se retrouvera célibataire incessamment.


    La peur tenaille Benoît, mais sa décision est prise, et le plus tôt il révélera à sa famille qu’il est en amour et avec qui, le mieux ce sera. Malheureusement, rien ne se déroule comme prévu et à chaque fois qu’il aborde la question, l’un de ses frères et sœurs en profite pour faire une révélation troublante qui remet l’équilibre de la famille en question. Éventuellement, personne ne sera épargné dans ce jeu des vérités.

    Une thématique intéressante que l’auteur aurait cependant dû s’appliquer à travailler un peu plus en profondeur. En effet, certaines situations sont souvent évacuées en quatrième vitesse alors qu’il aurait été beaucoup plus intéressant d’en explorer les tenants et aboutissants.

    De plus, la conclusion du type « tout est bien qui finit bien » semble un peu trop arrangée avec le gars des vues pour avoir un minimum de crédibilité.


    L’étranger de la famille / Olivier Lebleu. Montblanc : H&O, 2001, 117p.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité