Jeudi, 30 juin 2022
• • •
    Publicité

    Sarah

    Ce roman très particulier relate les pérégrinations d’un adolescent de douze ans qui, comme sa mère à qui il voue une adoration absolue, désire faire carrière dans la prostitution.

    De toutes manières, il y a déjà un certain temps que certains des clients de sa mère fricotent avec ce dernier pendant qu’elle a le dos tourné. C’est travesti en jeune fille qu’il désire faire carrière sous le nom de “Sarah”, qui est également celui de sa mère.

    En fait, son objectif est de devenir la plus grande pute qui soit et que sa réputation dépasse les frontières. Pour ce faire, il quittera la protection de son milieu pour trouver la gloire.

    Cette dernière sera au rendez-vous, mais pas sous la forme qu’il escomptait puisqu’on verra en lui l’incarnation d’une sainte qu’il convient d’adorer et qu’il devra tenter de survivre dans un milieu où la violence la plus crasse et l’inimitié règnent en maîtres.

    Un roman prodigieusement intéressant, amusant et dérangeant à la fois, qui laisse quelquefois un goût amer dans la bouche de par le monde scabreux qu’il dépeint. Un bémol de taille toutefois : la traduction française fait un usage par trop abusif d’un argot parisien qui n’a pas du tout sa place aux États-Unis et qui donne quelquefois un ton ringard à l’ensemble.


    Sarah / J.T. Leroy. Paris : Denoël & D’ailleurs, 2001. 221p.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Livres

    Publicité