Samedi, 25 juin 2022
• • •
    Publicité

    Hémorroïdes

    Dans son précédent bouquin, Les bourreaux, Christophe Chemin conspuait ses parents. Dans son nouveau-né, intitulé Hémorroïdes, il tire sur tout ce qui bouge, et plus particulièrement sur tout ce qui le fait littéralement chier.

    D’où le titre, puisqu’il s’agit bien évidemment de la partie de son anatomie qu’il présente au public en général et aux bondieuseries en particulier.

    Ce qui est quelque peu déroutant avec cet ouvrage, c’est que l’on ne sait pas vraiment sur quel pied danser quant à sa nature : s’agit-il d’une fiction ou d’un bouquin à caractère autobiographique? Il est difficile de répondre à cette question et la réponse se trouve probablement entre ces deux extrêmes.

    En effet, l’auteur revient ponctuellement, au cours du récit, sur les réactions du public lors de la publication de son premier titre. On serait donc porté à voir là un indice d’un contenu autobiographique, mais rien n’est moins certain, puisque certains autres passages sont à la limite de la fantasmagorie.

    Il est par ailleurs assez amusant de constater qu’il s’amuse lui-même à faire un pied de nez au lecteur en semant le doute quant à la nature du récit. Roman ou fiction : il semble en définitive que, dans son univers, tout cela soit bonnet blanc et blanc bonnet.

    Quoi qu’il en soit, l’ensemble s’avère quelquefois difficile d’accès. Le récit manque en effet d’une certaine linéarité au niveau de son articulation. Bien souvent, on a l’impression de se retrouver devant une série d’idées jetées sur papier au fil des réflexions diverses de l’auteur. Certains passages sont fort amusants, mais d’autres se révèlent assez lourds d’approche.

    On y retrouve par ailleurs des descriptions assez cocasses des fantasmes du narrateur envers la star du porno Aiden Shaw, ainsi que la reproduction d’une correspondance fictive entre ces derniers.

    Le ton décousu en rebutera sans nul doute certains, mais plusieurs se réjouiront assurément du cynisme dont il fait montre dans sa critique de la société et du bras d’honneur qu’il dresse à l’encontre de tout ce qui se targue d’être juste et bien pensant.

    Hémorroïdes / Christophe Chemin. Paris : Balland, 2001. 314p. (Le Rayon)

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Livres

    Publicité