Jeudi, 30 juin 2022
• • •
    Publicité
    AccueilCultureLivresUne vie à trois

    Une vie à trois

    Après avoir passé de nombreuses années en France dans le cadre de ses études, Adam — issu d’une famille bourgeoise marocaine — revient à Casablanca pour prendre la direction des affaires familiales. Cependant, Adam a quelque peu changé pendant son séjour en terre française. 

    Il y a vécu avec un amant et il ne peut que difficilement imaginer comment il pourrait se passer de la peau d’un homme contre la sienne. Il ne peut évidemment pas envisager de vivre publiquement son orientation, les pays de tradition musulmane étant, selon-lui, peu amènes en ce domaine.

    Il se fait donc peu à peu à son triste sort lorsque ses parents lui annoncent qu’ils ont arrangé une rencontre avec une jeune fille appartenant à une famille aisée de leur connaissance. Bref, un mariage se pointe à l’horizon.

    Au même moment, il rencontre un jeune prostitué, Jamal, dont il s’éprend et qu’il installe chez lui en le faisant passer pour un copain de longue date dont il avait perdu la trace et qu’il héberge momentanément pendant que ce dernier règle ses affaires en ville.

    Malgré ses objections, le mariage a finalement lieu avec Rim — une jeune femme soumise et en adoration devant ses moindres gestes — et cette dernière s’installe donc dans l’appartement d’Adam, en compagnie de Jamal.

    Un étrange ménage à trois s’installe donc dans l’ignorance la plus complète de l’épouse, qui ne se doute aucunement de ce qui se déroule presque sous ses yeux dans les coins sombres de la demeure. Jusqu’au moment où la sœur de cette dernière flaire anguille sous roche et amorce une enquête qui obligera chacun des protagonistes à se révéler au grand jour.

    Bahaa Trabelsi présente un récit tout en nuances où il explore les émotions et motivations des différents personnages sans jamais les noircir indûment, ce qui ne les rend que plus tangibles. C’est particulièrement le cas d’Adam, qu’on pourrait au départ prendre pour un égocentrique de la pire espèce, mais qui se révèle éventuellement d’une certaine fragilité.

    La conclusion vacille légèrement vers le fleur bleue, mais réussit à ne pas trop y verser et oriente plutôt le récit vers de nouvelles perspectives.

    Une bonne lecture et une auteure à découvrir!

    Une vie à trois / Bahaa Trabelsi. Belgique : Éditions Labor, 2002. 141p. (Collection Thé glacé)

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Livres

    Zahn, no 1

    Publicité