Vendredi, 1 juillet 2022
• • •
    Publicité

    Split

    Un beau coup de cœur qu’est ce roman sur la découverte de l’amour et de la sexualité qui se déroule à Montréal, plus précisément à Verdun.

    La littérature gaie québécoise de langue anglaise est, par ailleurs, une denrée particulièrement rare, ce qui ne fait qu’ajouter à l’intérêt de ce récit. 

    L’intrigue est articulée autour de Derek, un jeune homme d’origine irlandaise, que l’on rencontre à deux moments de sa vie : au début de l’adolescence, alors qu’il ressent une fascination pour Nicolai Lund, le frère aîné de son ami Boone et, dix-sept ans plus tard, alors qu’il est sur le point de se marier avec Nathan, un homme charismatique, mais ô combien dominateur.

    Sa tante Francine lui remet alors des lettres qu’il avait écrites pendant son adolescence et qui l’obligent à porter un regard neuf sur cette période et, surtout, à l’endroit de Nicolai, son premier amour.

    Derek s’est toujours laissé un peu ballotter par les événements et par les hommes présents dans sa vie : parviendra-t-il enfin à prendre son existence en main?

    Il se passe peu de choses dans ce roman, mais on ne peut s’empêcher de le dévorer rapidement, tant le désir de connaître le fin mot de l’histoire envahit rapidement le lecteur. Les personnages sont très bien développés et, surtout, crédibles, ce qui joue un rôle prépondérant dans l’empathie que l’on ressent pour ceux-ci et pour leur destin.

    Peut-être la conclusion est-elle un peu prévisible, mais on n’en tient guère rigueur à l’auteure, puisqu’elle nous amène ainsi à partager le destin d’un personnage éminemment sympathique.

    Une belle découverte!

    Split / Mel Bossa. Valley Falls, N. Y. : Liberty, 2011. 237p.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Livres

    Publicité