Mardi, 30 novembre 2021
• • •
    Publicité
    AccueilCultureLivresLes garçons courent plus vite

    Les garçons courent plus vite

    Malicieusement dédicacée « à ceux qui courent derrière », cette nouvelle plaquette (47 pages) de Simon Boulerice nous fait pénétrer dans l’univers d’un jeune garçon et sa confrontation avec l’incarnation du mal suprême : les cours d’éducation physique.

    Le tout, contre toute attente, par l’entremise d’un texte poétique. Le narrateur y cherche son souffle, mais également le regard des autres, ceux dont il ne peut s’empêcher d’admirer la charpente masculine et qu’il aimerait bien émuler.

    Pourtant, son cœur balance entre Olivia Newton John et Sylvester Stallone alors qu’il tente de performer au cœur d’un test de course navette de 20 mètres. Un texte à la fois romantique et ironique dans lequel plusieurs se retrouveront sans doute.

    « Vos mollets rebondissent / Avec un port de reine irréprochable / Baromètres hystériques de tout ce que j’éprouve / Je suis lent et lourd et traversé de désirs derrière vous ».  

    Les garçons courent plus vite / Simon Boulerice. Montréal : La Courte échelle, 2015. 47p.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Livres

    Publicité