Mardi, 25 janvier 2022
• • •
    Publicité

    Une fusillade à Orlando dans un bar gai fait au moins 50 morts et autant de blessés

    La police est intervenue au milieu de la nuit de samedi à dimanche au bar Pulse, un bar gai d’Orlando en Floride où une fusillade avait éclaté. L’assaillant qui est mort dans l’échange de coups de feu avec les forces policières a fait une cinquantaine de victimes confirmés et autant de blessés. Armé d’une arme de poing, d’un fusil et d’un engin suspect, le tueur a été abattu après avoir pris des clients en otage.

    Les premiers coups de feu ont éclaté vers deux heures du matin à l’intérieur du club Pulse. Neuf policiers ont mis fin à la prise d’otage à 5h du matin. Un d’entre eux a été blessé gravement, mais sa vie n’est pas en danger.

    fusillade Pulse à Orlando 2016

    «Vers 2 heures du matin, quelqu’un a commencé à tirer, a raconté l’un des clients de la boîte, Ricardo Negro, interrogé par Sky News. Les gens se sont jetés sur le sol. Je suppose que le tireur tirait en l’air parce qu’on voyait les verres des lampes tomber. Il y a eu une courte pause dans les tirs et certains d’entre nous ont pu se lever et sortir en courant par derrière.» À ce moment il y avait environ 300 personnes dans le bar.

    «Je n’ai vu aucun des tireurs. J’ai juste vu des corps tomber, a témoigné pour sa part Christopher Hanson sur CNN. J’étais au bar pour commander un verre, je suis tombé, j’ai rampé pour sortir. Les gens essayaient de sortir par derrière. Quand je suis arrivé dans la rue, il y avait du monde, du sang partout.»

    «Cela a tourné à la prise d’otage», a déclaré le chef de la police John Mina lors d’un point de presse. «Vers 5 heures ce matin, la décision a été prise de secourir les otages qui étaient à l’intérieur». «Malheureusement, il y a des gens qui sont morts par balles, autour d’une vingtaine, à l’intérieur du night-club», a déclaré de son côté l’agent spécial du FBI Ron Harper au même point de presse.

    La police d’Orlando, qui a qualifié la tuerie d’acte de terrorisme, sans toutefois spécifier les raisons exactes. «Nous avons des suggestions (laissant penser) que cet individu pourrait avoir des sympathies» pour le terrorisme islamiste, a encore expliqué Ron Harper, «mais nous ne pouvons pas l’affirmer catégoriquement».

    fusillade Pulse à Orlando 2016

    Il s’agit aussi de la 173e fusillade de l’année – en 163 jours – aux États-Unis, selon le site Mass shooting tracker.

    Située dans le comté d’Orange, la ville d’Orlando, qui compte environ 250 000 habitants, est connue pour ses parcs d’attractions thématiques, notamment le complexe Disneyworld et celui de Universal. On ignore encore s’il y avait des canadiens parmi les victimes.

    — par Reuters , L’agence AFP , Associated Press

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité