Mardi, 28 juin 2022
• • •
    Publicité

    Fulvio

    Thomas est un homme dans la quarantaine bien installé dans une carrière en muséologie où il est respecté de tout un chacun.

    En couple avec la même femme, Agnès, depuis la fin de l’adolescence, rien ne tressaille ou ne frémit vraiment dans son existence programmée au quart de tour, à l’exception peut-être de la fébrilité inhérente au décryptage d’anciennes fresques romaines.

    Rien, jusqu’au jour où il croise, au détour d’un chemin de campagne, un jeune garçon de seize ans dont la beauté et la fougue capturent immédiatement son regard : Fulvio. Bien que n’ayant jamais accordé le moindre intérêt à la gent masculine, il fait soudainement preuve d’une imagination sans borne pour croiser à nouveau le jeune homme.

    Bien évidemment, rien ne sera simple pour les deux hommes contre quoi tout s’oppose : sauront-ils faire face à l’opprobre ou n’est-ce qu’un simple feu de paille qui sera bien vite oublié? Le quatrième de couverture se termine d’ailleurs par le très sibyllin « l’éprouvant chemin menant à la liberté de s’aimer ne les conduira-t-il pas vers l’abîme » ?

    Un sujet relativement complexe bien amené par Alain Darne, auteur de plusieurs romans historiques (Akhénaton l’hérétique, Le journal de Néron, etc.). En effet, celui-ci créé un environnement relativement complexe qui met bien en lumière la multiplicité des acteurs gravitant autour des deux hommes qui, chacun à leur manière, influencent les décisions et le parcours de ces congénères.

    On peut sans doute regretter que le cheminement de Thomas, quant à ses sentiments à l’endroit de Fulvio, ne soit pas développé plus avant. En effet, le passage très rapide du « je suis fasciné par un jeune homme » au «je suis en amour avec ce dernier» laisse un peu perplexe même si certains seront gré à l’auteur de ne pas tergiverser éternellement à ce sujet, contrairement à bien d’autres auteurs.  

    Un roman au ton lyrique dont la conclusion équivoque en laissera sans doute plusieurs troublés.  

    Fulvio / Alain Darne. Saint-Martin-de-Londres : H&O, 2016. 315p.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Livres

    Publicité