10.3 C
Montréal
Lundi 18 octobre 2021
• • •
    Publicité

    De nouveaux espaces pour Desjardins à la Tour de Montréal

    Les locaux des services en ligne du Mouvement Desjardins ont déménagé durant l’été 2018 dans la Tour de Montréal, avant connue sous le nom de la Tour Olympique. Restée inoccupée depuis 1987, celle-ci s’est métamorphosée en espaces de bureaux, suite au travail de conception mené par Provencher_Roy. Desjardins devient ainsi le premier locataire des lieux, et ce pour les 15 prochaines années. Ses centres d’appels et d’affaires occupent sept des douze étages de cet endroit mythique, soit 80 % des espaces locatifs disponibles. Au cours des travaux de réfection initiés dès 2015, et prévus de longue date par le Parc olympique, Provencher_Roy a remplacé l’enveloppe de béton préfabriqué existante par un système de mur-rideau valorisant la transparence et la fenestration. Ce geste a permis d’augmenter l’entrée de lumière naturelle, tout en pérennisant l’architecture originelle.

    Des travaux de mises aux normes colossaux
    La Tour de Montréal s’est refait une beauté afin de mieux correspondre à sa nouvelle vocation corporative. Imaginée par l’architecte Roger Taillibert, elle avait été conçue avec des panneaux de béton préfabriqués percés de bandeaux de fenêtres verticaux qui permettaient un éclairage zénithal adéquat à l’usage prévu à l’époque. En effet, la tour avait initialement été conçue pour recevoir des fédérations sportives, et a dû être adaptée pour accueillir les nombreuses équipes du Mouvement Desjardins.


    Le millier d’employés de l’institution financière profite aujourd’hui d’espaces de travail modernes, baignés de lumière naturelle. Pour arriver à ce résultat, il a été nécessaire de refaire la presque totalité de la mécanique de l’édifice afin d’assurer le respect des normes et codes en vigueur. Cependant, le plus grand défi portait sans conteste sur le dépouillement des éléments de béton préfabriqués de la tour, pour faire place à la transparence du verre avec un mur-rideau couvrant 60 % de la façade, un impératif dans la création d’un cadre de travail agréable. En plus d’exposer la structure spectaculaire de l’icône architecturale, cet usage lui prête vie et lui insuffle une énergie nouvelle.

    « Après 30 ans d’existence, où elle a été dissimulée, on dévoile enfin au grand jour la structure de la tour de Montréal! », s’exclame Claude Provencher, associé principal et co-fondateur de la firme d’architecture.

    Un design intérieur symbolique
    Le concept adopté a pour objectif principal de symboliser l’histoire de la tour, en plus d’assurer un environnement de travail encourageant les échanges et la créativité. Le remarquable espace offert par les sept étages de ce symbole architectural québécois est ainsi rehaussé par un design adapté aux formes organiques du stade, à même d’offrir aux employés un milieu de travail stimulant et coopératif. Plusieurs références historiques à la vocation première du stade se retrouvent au sein des différentes aires. Parmi elles, le détail du plafond en forme de coquelicot de la zone d’attente évoque l’ancienne toile orangée du toit, telle qu’elle était vue de l’intérieur.


    « C’est un privilège de travailler sur un site aussi exceptionnel qui représente tant dans l’imaginaire collectif. Notre stratégie de conception a été de mettre en valeur le caractère architectural spectaculaire de la Tour de Montréal, toujours imprégnée par l’esprit olympique. L’aménagement intérieur encourage la collaboration et le partage de connaissances dans un environnement sain, traçant un parallèle avec les valeurs propres à Desjardins », affirmait Julien-Pierre Laurendeau, designer chez Provencher_Roy.


    Visible du dehors comme du dedans, l’impressionnante structure en béton est mise en valeur par les teintes neutres des surfaces. Les salles spacieuses et lumineuses sont ainsi dotées d’un plancher aux tons gris pâle ou marbrés.  Les abords des fenêtres sont dégagés pour permettre la création d’une promenade architecturale offrant aux employés une vue magnifique sur le stade et sur la ville. Des espaces de collaboration et de détente sont également aménagés le long des imposantes parois vitrées.

    Le lieu est articulé tel un outil de travail. Les locaux ultramodernes sont munis d’équipements technologiques de pointe afin d’attirer et de satisfaire un personnel âgé de 25 à 35 ans. Ils accueillent des aires de repos et de divertissement, des comptoirs café et des salles multifonctionnelles pensés pour une clientèle jeune et active. Le style résolument contemporain et épuré du design intérieur veut créer un fort sentiment d’appartenance pour les employés de Desjardins, transposant l’aménagement d’un « lieu de travail » en un véritable « lieu de vie ». Ce projet de revitalisation rassembleur a ranimé la fierté de tous et suscité une vague d’enthousiasme et de curiosité chez la population. Plus qu’un lieu symbolique autrefois dédié aux Jeux olympiques, la Tour de Montréal marque définitivement la mémoire populaire.


    INFOS : provencherroy.ca

    Photos : Stéphane Brügger

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Décorhomme

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité