Jeudi, 28 octobre 2021
• • •
    Publicité

    Un candidat à The Voice France exclu du concours après des tweets homophobes et racistes

    Candidat à «The Voice France» cette année, le rappeur The Vivi a fait son mea culpa après l’exhumation d’anciens tweets à caractère homophobes et raciste. Mais la société de production a décidé de mettre fin à sa candidature au nom des «valeurs de tolérance» du programme. 

    Le rappeur The Vivi a choisi d’interpréter une reprise de Suicide social d’Orelsan, un titre qui avait fait polémique au moment de sa sortie en 2011, en raison de ses paroles clairement homophobes. 

    «Adieu lesbiennes refoulées, surexcitées, Qui cherchent dans leur féminité une raison d’exister / Adieu ceux qui vivent à travers leur sexualité / Danser sur des chariots, c’est ça votre fierté ? Les Bisounours et leur pouvoir de l’arc-en-ciel / Qui voudraient me faire croire qu’être hétéro c’est à l’ancienne / Tellement tellement susceptibles / Pour prouver que t’es pas homophobe faudra bientôt que tu suces des types» : voilà une partie du texte du morceau qui a été interprêté tel quel samedi soir sur TF1.

    La reprise de ces paroles aurait à elle seule pu poser question, mais, l’affaire ne s’arrête pas là. En effet des posts relatant la relation du chanteur avec une fillette de 11 ans alors que ce dernier était âgé de 17 ans et des messages homophobes et racistes ont ressurgi dans la foulée.

    «Bon anniversaire au plus gros pd du monde», «je suis pas pd, sous-race»… des tweets remontant à 2017 et 2018, côtoient des messages racistes. Parmi eux, il était notamment possible de lire «Qu’est-ce qu’un arabe sans main ? Un anti-vol».

    Devant la divulgation des ces tweets, The Vivi – de son véritable nom Vincent Pois – a effacé son compte Twitter avant de présenter ses excuses sur Instagram. «Depuis ce matin, je vois de vieux tweets qui ressortent que j’avais écrit quand j’avais 17 ans, déclare-t-il. En relisant ces messages, j’éprouve un sentiment de honte. Ce sont des propos de cour de récré d’un ado inconséquent qui me font froid dans les dos. Je ne pensais pas un mot de ce que j’ai écrit. Je demande pardon à toutes les personnes que j’ai pu offenser avec ces messages honteux». 

    Lundi 22 février, la société de production du programme de TF1 a réagi, se disant «extrêmement choqué[e] par ces tweets qui sont à l’opposé des valeurs d’inclusion et de tolérance prônées par ‘The Voice’, comme en atteste la diversité des talents» et a décidé d’exclure le candidat de la compétition. 

    «Ces messages restent incompatibles avec nos valeurs et avec sa participation au programme qui s’arrête aujourd’hui», écrivent les producteurs dans un communiqué.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité