Mercredi, 8 Décembre 2021
• • •
    Publicité

    Joe Biden déterminé à proposer la possibilité de passeports non genrés

    Les États-Unis pourraient bientôt proposer une troisième option de marqueur neutre de genre «X» pour les passeports et tous les documents fédéraux, selon l’ACLU, l’Union américaine pour les libertés civiles.

    L’ACLU a déclaré que les défenseurs des personnes LGBT étaient en pourparlers avec l’administration Biden sur l’ajout de marqueurs de genre «X» à tous les documents fédéraux, y compris les passeports et les cartes de sécurité sociale.

    L’inclusion d’un troisième marqueur de genre serait un énorme pas en avant pour permettre aux personnes non binaires, non conformes au genre et intersexes d’obtenir des pièces d’identité fédérales non sexuées qui reflètent leur identité.

    Matt Hill, un porte-parole de la Maison Blanche, a déclaré qu’il n’y avait pas de calendrier pour la mise en œuvre de cette mesure, mais a confirmé que le président Biden restait déterminé à tenir cette promesse de sa campagne pour l’élection présidentielle.

    «Le président Biden reste déterminé à faire progresser les efforts des États et du gouvernement fédéral qui permettent aux Américains transgenres et non binaires de mettre à jour leurs documents d’identification pour refléter fidèlement leur identité de genre, d’autant plus que les personnes transgenres et non binaires continuent de faire l’objet de harcèlement. ou se voient refuser l’accès aux services parce que leurs documents d’identification n’affirment pas leur identité», a-t-il précisé. 

    L’ACLU a également appelé à l’auto-attestation des marqueurs de genre sur les pièces d’identité fédérales, «ce qui signifie que vous pouvez affirmer votre propre identité de genre sans avoir besoin de vérification médicale».


    À l’heure actuelle, un demandeur doit soumettre une lettre d’un médecin attestant le traitement clinique approprié pour la transition entre les genres s’il souhaite mettre à jour un marqueur de genre sur ses pièces d’identité ou dossiers fédéraux.

    «Non seulement ces exigences lourdes sont coûteuses, compliquées, constituent une atteinte à la vie privée et sont totalement inutiles, mais elles empêchent de nombreuses personnes trans et non binaires d’obtenir une pièce d’identité mise à jour pour se déplacer à travers le monde», a argumenté l’ACLU.

    Au Canada, les personnes qui ne se considèrent pas exclusivement comme une femme ou un homme peuvent déjà faire imprimer un « X » sur leur passeport, document de voyage, certificat de citoyenneté ou carte de résident permanent, et ce, depuis le 4 juin 2019.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité