Mercredi, 4 août 2021
• • •
    Publicité

    Plus d’américains s’identifient comme LGBT+

    Selon une étude Gallup, publiée le mercredi 24 février, 5,6% des adultes américains se déclarent LGBT+. Parmi ces personnes, plus de la moitié s’identifie comme bi. Le chiffre est en augmentation puisqu’il était de 4,5% en 2017. L’étude a été menée grâce à un peu plus de 15 000 entretiens dans 50 États américains différents.

    Selon Jeffrey Jones, l’auteur de l’étude, les chiffres sont en augmentation car les Américains LGBT+ ont acquis de la visibilité et des droits, mais aussi parce que les jeunes s’identifient plus facilement comme bi ou non-binaires que leurs aînés.

    Parmi les personnes LGBT+, environ un quart (24,5%) sont des hommes se déclarant gais, et 11,7% sont des répondantes s’identifiant comme lesbiennes et 11,3% des personnes se considèrent transgenres. Plus de 41% s’identifieraient comme bisexuels ou fluides sexuellement

    Les jeunes s’identifient plus facilement comme LGBT+

    «Ces chiffres montrent que lorsqu’on combine la visibilité et l’acceptation, nous ouvrons des portes», s’est félicitée Sarah Kate Ellis, la PDG de l’ONG de défense des droits LGBTQI+ GLAAD. Un jeune de la génération Z (qui est né après 1997) sur six (15,9%) se déclare être LGBT+, alors que chez les baby bommers (nés entre 1946 et 1964) ils ne sont que 2% à se déclarer LGBT+. Le plus marquant concerne la bisexualité. Alors que 0,3% des Américains de la génération des baby boomer se déclarent bi, ils sont 11,5% chez les jeunes de la génération Z.

    Les militants des droits LGBTQI+ ont applaudi ces données. En juin 2020, une autre étude du Gallup montrait que 67% des Américains soutiennent le mariage pour tous contre 53% en 2012. 

    «Il y a 20 ans, être en couple avec quelqu’un du même genre pouvait être un crime. Désormais, les personnes LGBTQI+ peuvent se marier avec la personne qu’ils aiment, la Cour suprême a indiqué l’année dernière que ce n’était pas légal de licencier quelqu’un en raison de son orientation sexuelle», a déclaré Ineke Mushovic, du Movement Advancement Project, au USA Today.

    Ces chiffres «montrent l’importance d’une loi sur l’Égalité pour sécuriser et protéger les personnes LGBTQI+ des discriminations, dans tous les domaines de la vie». L’Equality Act est d’ailleurs en voie d’être adopté. Ce texte qualifié d’historique doit permettre de protéger les personnes LGBTQI+ des discriminations dans l’accès à l’emploi, ou au logement. Cette loi indique explicitement qu’on ne peut pas refuser l’accès à un vestiaire à une personne trans, en raison de son identité de genre.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité