Mercredi, 4 août 2021
• • •
    Publicité

    Des tests d’autodépistage du VIH fournis dans le cadre de Sexe au présent, le sondage sur la santé GBT2Q

    Le plus grand sondage sur la santé des hommes gais, bis, trans, bispirituels et queer (GBT2Q), et des personnes non binaires au Canada est de retour. Le Centre de recherche communautaire (CBRC) vient de le lancer officiellement. L’édition de cette année comporte un nouveau volet important, c’est-à-dire l’envoi par la poste de jusqu’à trois trousses d’autodépistage rapide du VIH à chaque participant de 18 ans et plus qui en fait la demande.

    La pandémie de la COVID-19 a engendré de nouveaux obstacles au dépistage régulier du VIH. C’est pourquoi le Centre de recherche communautaire (CBRC) a lancé le programme Dé[email protected] dans le cadre de l’édition de Sexe au présent de cette année. Dé[email protected] est un partenariat national composé de REACH Nexus, un important bailleur de fonds de l’étude, et un groupe de recherche pancanadien qui travaille sur des solutions en lien au VIH et aux autres ITSS au Canada.

    Tous les participants âgés de 18 ans et plus pourront choisir de recevoir gratuitement des trousses d’autodépistage rapide du VIH par courrier dans le cadre de leur participation au sondage. Toutes les personnes admissibles pourront demander jusqu’à trois trousses pour elles-mêmes ou pour les partager avec des amis ou des membres de leur réseau sexuel ou social.

    « Nous savons qu’un grand nombre de personnes qui participent à Sexe au présent sont des personnes qui aiment leur communauté et qui participent pour des raisons altruistes », déclare le Dr Nathan Lachowsky, directeur de recherche au CBRC et chercheur principal du sondage Sexe au présent. « Ce sondage est bien placé pour avoir des répercussions, non seulement au niveau de la collecte de données, mais aussi en permettant aux participants et à ceux qu’ils aiment de bénéficier d’un avantage direct. »

    Le CBRC espère distribuer 15 000 trousses d’autodépistage rapide du VIH dans le cadre de Sexe au présent.

    SEXE AU PRÉSENT
    Développé par le CBRC et conduisant son recrutement d’un bout à l’autre du pays en plusieurs langues (en anglais et en français, ainsi qu’en espagnol, en punjabi et en chinois traditionnel et simplifié pour la première fois cette année), Sexe au présent collecte et partage depuis plus de vingt ans des données précieuses sur la santé physique et mentale des hommes GBT2Q à travers le pays.

    « Pendant deux décennies, Sexe au présent a permis de compiler les données pancanadiennes les plus compréhensives sur nos communautés », affirme Lachowsky. « Grâce à cet héritage de données, nous avons une forte capacité en ce qui concerne le fait d’identifier les progrès réalisés, les progrès qui ont subi une régression et les choses qui ne vont pas bien. Cette année, nous sommes dans une position unique afin d’également découvrir ce qui est arrivé à nos communautés lors de cette phase de la COVID-19. »

    Les données de Sexe au présent sont mises à la disposition du public par le biais d’un tableau de bord de visualisation en ligne, appelé Nos stats, que les organisations communautaires et les décideurs politiques de tout le pays peuvent utiliser afin de plaider en faveur de meilleurs programmes et ressources visant à améliorer les résultats de santé des hommes GBT2Q et des personnes non binaires. Au fil des ans, les données de Sexe au présent ont été utilisées afin d’informer les politiques publiques relatives aux enjeux de santé des personnes GBT2Q, qu’il s’agisse de militer pour une loi interdisant la thérapie de conversion ou contre les politiques d’exclusion en matière de don de sang, de justifier le financement de la prophylaxie préexposition (PrEP) ou d’orienter les stratégies et les services de santé publique locaux.

    Pour répondre au sondage, visitez le  www.bit.ly

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité