Samedi, 22 janvier 2022
• • •
    Publicité

    Clin d’œil à Martine Michel dans le cadre de la JVL 2021

    En 1986, Martine Michel a immigré au Québec ; c’était le début d’une deuxième vie. Alors dans la trentaine, fraîchement débarquée à Montréal, elle s’est immergée dans la communauté des lesbiennes radicales, de l’École Gilford à la revue Amazones d’hier, lesbiennes d’aujourd’hui.

    Dans le cadre de la Journée de visibilité lesbienne (JVL) 2021, le Réseau des lesbiennes du Québec (RLQ) vous présente les portraits de 30 femmes LGBTQ+ provenant des 17 régions administratives du Québec. Tout au long du mois de mai, jusqu’au lancement du zine en juin, nous vous invitons à les découvrir dans Fugues.

    À noter que cette publication constitue un extrait d’un texte plus long, à paraitre en juin dans le zine Portraits JVL 2021 des éditions saphiques du RLQ.

    Pour plus d’informations, visitez :

    Site web du RLQ : rlq-qln.ca/jvl
    Page Facebook de la JVL : 
    facebook.com/JVL.visibilite
    Page Facebook du RLQ : 
    facebook.com/RLQQLN

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité