Lundi, 18 octobre 2021
• • •
    Publicité

    Conduite estivale!

    Avec l’été, le déconfinement, la réouverture de tous les lieux de villégiature, la voiture reprend sa place incontournable pour se déplacer hors de l’espace à laquelle elle était cantonnée. Les constructeurs automobiles comptent aussi sur la relance économique pour remplir leur coffre et les nouveautés risquent de se multiplier au cours des prochains mois.


    Déjà des modèles millésimés 2022 sont déjà commercialisés ou peuvent être commandés. Et bien sûr, comme on ne cesse de l’écrire, on vise le tout-électrique à tous les échelons aussi bien pour des modèles sportifs que commerciaux. On voit au bord des trottoirs se multiplier les bornes de recharge. Même si on est loin de battre des records, le Québec a enregistré, pour 2019, 6,2% de ventes totales en modèles électriques et hybrides rechargeables. Mais petit à petit la batterie fait son chemin.


    Hyundai Santa Cruz
    On le sait, question gros travaux, les trois géants américains, Ford, GM et Dodge Ram sont imbattables. Les Toyota Tacoma, Honda Ridgeline et autres Nissan Titan traînent de la patte face au trio qui sont les symboles d’un pays prêt à relever tous les défis. Les Coréens ont décidé de les provoquer en distribuant dès le mois d’août prochain le Hyundai Santa Cruz. Les concepteurs, du moins l’annoncent-ils ainsi, veulent combler un vide, entre la camionnette telle qu’on la connaît et le VUS pour présenter un véhicule d’activités qui réuniraient le meilleur des deux mondes.


    Les lignes sont d’ailleurs moins agressives que celles des camionnettes habituelles, mais il vient avec un quatre-cylindres turbocompressé de 2,5 litres, développant 281 chevaux et la transmission intégrale. Le Santa Cruz pourra remorquer jusqu’à 5000 livres et accueillir 1600 livres dans la boîte. Les chiffres le montrent, on s’approche des qualités attendues d’une camionnette plus que d’un VUS. On peut déjà commander ce modèle.


    Toyota Corolla Cross
    Toyota voulait un modèle qui s’insère entre le petit multisegment C-HR et le légendaire RAV4. C’est fait avec le Toyota Corolla Cross. Son look ne fera peut-être pas l’unanimité, puisqu’on le dirait assemblé avec des pièces venant des deux modèles précédents pour lui conférer des lignes qui frôlent le déséquilibre et malmènent l’harmonie. Mais au moins, le Corolla Cross fait bien partie de la famille. Sous le capot, on retrouve le même moteur que celui de la Corolla, un quatre cylindres de 169 chevaux, jumelée à une boîte à variation continue. Une configuration à quatre roues motrices est disponible, ce qui paraît essentiel lorsque l’on veut s’équiper d’un VUS. Disponible dès la rentrée, le Toyota Corolla Cross bénéficie de l’aura de qualité et de popularité de son grand-frère le RAV-4.


    Hyundai IONIQ5
    Les concessionnaires de la marque l’attendent de pied ferme. Et même si sa date d’arrivée sur le sol canadien n’est pas encore arrêtée, pour pallier la demande et mieux satisfaire la clientèle, Hyundai a décidé d’ouvrir les carnets de commande pour ce qui sera l’une des stars de l’année 2022. C’est une berline compacte au design sobre, en somme qui vieillira bien.
    Le plus spectaculaire reste la planche de bord composée de deux écrans géants côte à côte. Le constructeur coréen mise sur la technologie en phase avec la motorisation tout-électrique. La Hyundai IONIQ5 se décline en 5 versions avec deux configurations motrices, moteur/arrière propulsion ou deux moteurs pour un rouage intégral, et bien évidemment deux choix de batteries, 58 kWh et 77,4 kWh. Bien évidemment, le type de rouage choisi ainsi que celui de la batterie auront une incidence sur l’autonomie. Avec le modèle de base, on avance 354 kilomètres alors que le modèle Preferred, on annonce 480 km et 435 km pour celui équipé des quatre roues motrices. Les prix ne sont pas encore dévoilés mais les concessionnaires espèrent que certains modèles ne dépasseront pas 45 000$ pour que les acheteurs puissent bénéficier des subventions provinciales et fédérales de 13 000$.


    Honda CR-V
    On peut estimer la popularité et le succès d’un véhicule au nombre d’exemplaires volés. Et c’est le triste record qu’affiche le Honda CR-V, le modèle recherché par tous les voleurs au Canada. Et pour le Québec, il se retrouve toujours en tête pour la troisième année consécutive.


    Et la tendance n’est fraîchement pas à la baisse parce que 70% des véhicules volés ces six premiers mois au Québec sont des CR-V. La marque d’ailleurs se retrouve aussi au tableau d’honneur avec le nombre de Honda Civic et Accord dérobées. Dans certains pays où il y a un nombre contingenté de CR-V proposés chaque année, un CR-V peut facilement se vendre 80 000$US sur le marché noir.

    Rolls-Royce Boat Tail
    Rolls-Royce Boat Tail


    Sans limite
    Quand on a déjà tout et beaucoup plus, de quoi peut-on encore rêver. D’une auto faite sur mesure, qu’importe le prix en fait. Apparemment le couple Jay-Z et Beyonce se sont offerts un petit à-côté avec cet exemplaire unique Boat Tail, toujours sorti des ateliers Rolls-Royce pour la «modique somme» de 28 millions $US (environ 34 millions $CA). Espérons qu’ils aient pu au moins choisir la couleur… sans supplément.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Consommations

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité