Mercredi, 22 septembre 2021
• • •
    Publicité

    L’Auberge des 3 Pins, pour rassembler les LGBTQ+ de la campagne !

    Dans le triangle des trois villes montérégiennes que sont Saint-Hyacinthe, Sorel et Drummond, une nouvelle adresse vient s’ajouter aux sorties des LGBTQ+. Fruit du labeur de Guy Lapolice et de son conjoint Serge Robinson, l’Auberge des 3 Pins, à Saint-Guillaume, accueille tous les samedis soirs cette clientèle au bar L’Antre Ouvert. Avec sa belle terrasse, ce bar veut rassembler les LGBTQ+ de la région et leur donner une occasion de socialiser sans les regards réprobateurs de certains… 

    «Pour nous deux, c’est un projet de couple, oui, mais c’est aussi comme un projet de société. Nous sommes deux jeunes retraités, on a encore beaucoup de belle énergie à consacrer à un projet et on s’est dit : ‘‘Pourquoi ne pas se lancer et ouvrir quelque chose pour les gens de notre communauté?’’ De là est partie l’idée d’inviter les LGBTQ+ à nos soirées du samedi», explique Guy Lapolice, 61 ans.

    «Guy a fait l’acquisition de l’auberge en 2010. D’un côté, on savait qu’il y avait des gens LGBTQ+ qui étaient cachés, qui n’osaient pas s’extérioriser dans cette région. On a voulu faire de l’Auberge des 3 Pins un endroit ouvert où les gens n’auraient pas peur de se retrouver. On a eu un show de drag queens le 31 juillet dernier et on a reçu de bons commentaires. Plusieurs jeunes sont venus aussi. C’était un pas important pour eux. Nous sommes très contents», renchérit Serge Robinson, 64 ans.

    Pour l’instant, ce bar offre son charme de la campagne additionné d’une terrasse ombragée par de grands arbres. Tranquillement, les propriétaires y ajouteront leurs propres couleurs et feront de nouveaux aménagements. Éventuellement, on y réservera un espace lounge plus intimiste si certaines personnes ne veulent pas danser – quand tout sera de retour à la normale et que les mesures sanitaires dues au coronavirus seront derrière nous. «Nous avons rencontré Mario [Goudreau, le gérant du bar Stud à Montréal], de dire Serge Robinson. Il a été très sympathique : il nous a donné des conseils sur la gestion d’un bar, il nous a ouvert les yeux. On veut le remercier pour tous ces précieux renseignements qu’il nous a donné.»

    GUY ET SERGE

    «Oui, les gens peuvent se parler sur Grindr et sur d’autres applications, mais il n’y a pas d’endroits spécifiques dans la région pour que les gens puissent venir s’amuser entre personnes de la communauté, poursuit Guy Lapolice. Nous sommes deux propriétaires membres de cette communauté et nous voulons transformer ce lieu en conséquence. On croit aussi que les gens de la campagne sont riches, mais c’est faux. C’est pourquoi les gens ici ne sont pas forcés de consommer, de boire de l’alcool. Déjà, certains sont venus se confier à nous de ce qu’ils vivent […]. Je pense que ce sera une réussite!»

    Si, pour le moment, il n’y a que les samedis qui sont réservés aux LGBTQ+, on croit fermement que dans un avenir rapproché, plus de soirées pourront les recevoir. «Petit à petit, on veut aussi qu’il y ait des spectacles de drags et autres pour attirer le monde et faire travailler les gens de la région», dit Guy Lapolice. 

    «On cherche un bon DJ. Malgré qu’on a placé une annonce, on n’a eu aucune offre parce qu’ils se sentent mal de s’identifier à la communauté LGBTQ+. Pourtant, beaucoup de jeunes DJ se cherchent des contrats. Mais c’est encore un combat à la campagne. Ce n’est pas facile, ce n’est pas comme à Montréal ou à Québec. Il y a encore beaucoup de malaise ici. Les gens ne veulent pas être associés aux LGBTQ+. Ce n’est pas encore aussi ouvert qu’on le pense. Ça va prendre encore du temps. C’est pour ça qu’on a ouvert ce bar : pour que les LGBTQ+ se sentent à l’aise de sortir sans aller à Montréal ou à Québec. On verra bien… mais déjà la réponse a été positive jusqu’à présent», souligne Guy Lapolice. Ce sympathique couple a manifestement de l’énergie à revendre et ils le mettent ardemment dans leur bébé qu’est l’Auberge des 3 Pins. Donc si vous habitez la région ou que vous y êtes pour des vacances, n’oubliez pas d’aller saluer Guy et Serge, les samedis soirs, au bar L’Antre Ouvert!

    INFOS | Auberge des 3 Pins, 210, rue Principale, à Saint-Guillaume. Tél. : 819-396-2454 ou [email protected]

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Consommations

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité