Dimanche, 17 octobre 2021
• • •
    Publicité

    Le drapeau arc-en-ciel brandi en haut du Mont-Blanc

    Pour sensibiliser aux droits des personnes LGBTQI+ et récolter des fonds pour Urgence homophobie, des alpinistes-militants ont gravi le Mont-Blanc.

    Pour la première fois, mardi dernier, le drapeau arc-en-ciel a flotté en haut du Mont-Blanc, à plus de 4800 mètres d’altitude. Il y a été hissé par une équipe d’alpinistes venus du monde entier pour récolter des fonds destinés à soutenir des associations défendant les droits des personnes LGBTQI+, et leur donner de la visibilité.

    L’expédition visait en particulier à mettre en lumière le travail humanitaire d’Urgence homophobie, dont le rôle est d’aider des personnes LGBTQI+ en danger dans leur pays d’origine à le quitter et trouver une terre d’asile.

     «Notre défi, c’est de gravir les plus hauts sommets de chaque continent pour inspirer les jeunes LGBTQI+ à croire en leur force et à accomplir leur destin», explique Dastan Kasmamytov, activiste khirgize qui a fondé le projet Pink Summits.

    L’objectif de celui-ci est de gravir des sommets dans tous les continents et notamment l’Everest en 2025. Des alpinistes du projet Pink Summit ont déjà gravi le Kosciuszko en Australie en 2018, et le Kilimanjaro en Tanzanie en 2019.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité