Dimanche, 25 septembre 2022
• • •
    Publicité

    Nouveaux joueurs et… nouveaux modèles

    La COVID-19 a aussi eu un impact dans le monde de l’automobile. Entre autres par le retard des livraisons de microprocesseurs, qui a forcé certains constructeurs à ralentir la production de certains modèles. Une des conséquences aura été la baisse de l’inventaire chez de nombreux concessionnaires, faisant en sorte que les délais de livraison pour les nouveaux modèles peuvent maintenant atteindre plusieurs mois, entraînant ainsi une explosion des prix pour les véhicules d’occasion. Et à ceci il faut ajouter la hausse du prix de l’essence à la pompe.


    Mais en 2021, c’est aussi le grand virage électrique pour toutes les marques. D’ici un an, plus aucun constructeur ne proposera une gamme sans inclure un ou plusieurs véhicules électriques, certains ayant même pour objectif de faire disparaitre de leur catalogue les véhicules thermiques d’ici 2025.


    De nouveaux joueurs
    Autre grand changement : de nouvelles marques vont faire leur apparition sur nos routes. Certaines sont toutes nouvelles, comme Rivian, Fisker, Lucid, Vin Fast et Imperium. Si les trois premières marques sont américaines, la Vin Fast est pour sa part vietnamienne et la Imperium chinoise. Et bien sûr, les modèles produits seront tous électriques. Pour la Chine, ce sera une seconde incursion au Canada puisque l’importateur montréalais E-Taxi a reçu en 2019 du constructeur chinois BYD 25 petites familiales électriques e6.
     
    Dans ce contexte, les géants des technologies veulent aussi avoir leur part du gâteau, puisque Sony, LG et Apple peaufinent différents projets de modèles électriques et autonomes.
     
    Mariage
    À partir de maintenant, quand vous achèterez un véhicule Jeep, Dodge ou Chrysler, sachez que vous vous procurez un produit du conglomérat automobile Stellantis. En effet, Fiat Chrysler a fusionné avec PSA (Peugeot et Citroën), formant ainsi le quatrième plus grand constructeur après Toyota, Volkswagen et l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi. 
     
    Code vestimentaire au volant
    On y pense rarement, en tout cas bien moins que l’utilisation du cellulaire au volant, mais il existe bel et bien un code vestimentaire au volant. Ainsi en Thaïlande, les motocyclistes et les conducteurs ne peuvent pas conduire en camisole. En revanche, en Allemagne, si vous le souhaitez, vous pouvez prendre le volant dans le plus simple appareil. Le code routier considère qu’un véhicule est un espace privé où il est autorisé d’être nu, à condition de ne pas exposer ses parties génitales à la vue d’autrui ou encore de les exhiber.

    Mustang Mach-E


    Ford Mustang Mach-E 2022
    Petit tsunami pour les aficionados des mythiques Mustang coupé et cabriolet, avec l’arrivée sur le marché du premier Ford tout électrique usurpant l’appellation d’une légende. Mais on peut penser à l’inverse qu’il s’agit d’un très bon coup de marketing pour convertir les personnes réticentes à troquer l’essence pour l’énergie bleue.
     
    Bien sûr, les concepteurs ne pouvaient s’empêcher quelques clins d’œil au célèbre cheval sauvage qui orne d’ailleurs la calandre, avec entre autres les triples feux verticaux à l’arrière. Lancé en 2019, il a atteint nos routes à la fin de l’année 2020 et les chroniqueurs automobiles, dont le Guide de l’auto 2022, le considèrent comme le meilleur multisegment électrique de sa catégorie.
     
    D’un point de vue marketing, il ne s’agit pas d’un mauvais coup pour le géant américain. En effet, Ford a tardé à présenter des modèles électriques face à la concurrence qui règne actuellement dans ce segment de l’industrie. En frappant l’imagination de potentiel.le.s acheteurs.euses par l’utilisation d’un nom iconique, Ford a ainsi su avertir qu’il se lançait dans l’arène des véhicules à batterie. Comme c’est souvent le cas dans les véhicules électriques, le prix du Mustang varie selon l’autonomie désirée, de même si l’on choisit le rouage intégral. En fait, de nombreuses combinaisons sont possibles, tout comme plusieurs niveaux d’équipement, qui ont une incidence sur le prix affiché. Une remarque importante si l’on veut bénéficier des rabais gouvernementaux.
     
    D’un point de vue extérieur, le Mustang ne se distingue pas vraiment par une originalité
    esthétique. C’est un véhicule multisegment avec une vague allure de coupé, dû à la partie arrière inclinée. Un design qui ne laissera pas une grande trace dans l’histoire automobile, comme ce fut le cas pour son ancêtre. Mais les lignes en rondeur et le renflement des
    passages de roues s’inscrivent dans la tendance actuelle. Même constat à l’intérieur.

    Contrairement à ce que propose la concurrence, les designers n’ont pas brillé par l’originalité. Derrière le volant, un écran rectangulaire donne les principales informations nécessaires à la conduite. Au centre, mais comme rajouté, un grand écran vertical de 15,5 pouces pour l’infodivertissement. Celles et ceux qui ont le goût du minimalisme trouveront leur bonheur avec cette planche de bord qui frôle l’austérité. Le toit est transparent avec une double fonction : le rafraichissement l’été et le réchauffement en hiver. L’initiative est à saluer.
     
    Les qualités du Mustang Mach-E se dévoilent à son volant. Équipé du One-Pedal Drive, comme sur la Nissan Leaf, on peut conduire en utilisant une seule pédale. L’accélérateur permet de doser l’accélération, bien sûr, mais aussi le freinage en relâchant la pédale. En cas d’urgence, la pédale de frein peut prendre le relais pour stopper le véhicule. Ce n’est pas un simple gadget, mais une technologie qui se répand peu à peu dans l’industrie. Le Mach-E Select d’entrée de gamme propose une autonomie de 370 km ou de 340 km si l’on opte pour le rouage intégral. Il faut choisir la version Premium pour atteindre les 483 km ou 435 km selon le rouage. Ces deux modèles sont admissibles aux rabais gouvernementaux. Une version plus luxueuse, la California Route 1, affiche la meilleure autonomie, soit 491 km. Enfin, la GT Performance est l’expression la plus sportive du Mach-E mais aussi la plus chère. Le meilleur choix est sans doute le Mach-E Premium qui, avec une autonomie des plus intéressantes, ne prive pas l’acheteur des subventions.  


    Mach-E Select : à partir de 54 495 $
    Mach-E Premium : à partir de 59 495 $
    Mach-E California Route 1 : à partir de 64 495 $
    Mach-E GT Performance : à partir de 82 995 $


    INFOS | fr.ford.ca

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Consommations

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité