Vendredi, 9 Décembre 2022
• • •
    Publicité

    La Chine censure des références à l’homosexualité dans le nouvel opus des Animaux fantastiques

    Deux références à l’homosexualité du personnage de Dumbledore dans le troisième film de la saga des Animaux fantastiques vont être censurées pour la sortie de ce nouvel opus en Chine. 

    Le public chinois n’aura pas accès à une version intégrale des Animaux fantastiques 3 : Les Secrets de Dumbledore. En effet, le studio Warner Bros, qui produit la saga, a autorisé la censure chinoise à retirer six secondes du film afin de permettre une sortie en Chine.

    Deux répliques prononcées par Jude Law, l’interprète d’Albus Dumbledore, évoquant son homosexualité ont été coupés au montage, «Parce que j’étais amoureux de toi» et «l’été où Gellert et moi sommes tombés amoureux».

    Les références à l’homosexualité de deux personnages, à savoir Albus Dumbledore (joué par Jude Law) et Gellert Grindelwald (interprété par Mads Mikkelsen) qui évoquent l’histoire d’amour vécue par ces deux magiciens ne seront donc pas visibles par le public chinois.

    «En tant que studio, nous nous engageons à protéger l’intégrité de tous les films que nous sortons, et cela passe aussi par la nécessité de produire des montages plus nuancés pour qu’ils correspondent aux sensibilités des marchés étrangers», a expliqué le studio américain pour justifier sa décision avant d’ajouter: «Nous espérons un jour pouvoir sortir nos films dans des versions conformes à la vision de leurs créateurs.»

    L’auteure, J.K. Rowling, avait révélé en 2009 l’homosexualité du personnage, mais aucun film, jusqu’à présent, n’avait évoqué son orientation sexuelle d’une manière aussi explicite (en paroles).

    Les Animaux Fantastiques : les Secrets de Dumbledore n’est pas le premier blockbuster à subir la censure des autorités chinoises. En 2018, la Chine a notamment supprimé de nombreux passages et répliques du film Bohemian Rhapsody, le retraçant la vie de Freddie Mercury et évoquant son homosexualité.

    Si l’homosexualité a été décriminalisée en Chine en 1997 puis retirée de la liste des maladies mentales en 2001, la situation des personnes LGBT reste particulièrement compliquée sous le régime de Xi Jinping qui a récemment renforcé son contrôle sur la représentation publique de l’homosexualité dans les médias.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité