Samedi, 25 juin 2022
• • •
    Publicité
    AccueilCultureLivresAssignée garçon : Ambiance trans de feu

    Assignée garçon : Ambiance trans de feu

    Refonte d’une bande dessinée en ligne à succès de Sophie Labelle qui met en scène un groupe d’enfants et leurs multiples interrogations au regard du sexe et du genre. Un questionnement qui s’amorce avec l’arrivée de Stéphie, une jeune fille transgenre qui vient soudainement bouleverser les aprioris des professeurs et des élèves de l’école.


    Ce projet de BD était cher à l’autrice qui, dans une courte préface, mentionne qu’elle a commencé à y travailler en 2014 alors qu’elle était encore étudiante à l’UQAM. Comme pour tous les artistes, on retrouve une part importante de vécu dans son œuvre et elle ne se cache d’ailleurs pas d’avoir subi de l’intimidation lorsqu’elle était sur les bancs d’école.

    Plus déconcertant est cependant de découvrir que la publication en ligne des premières planches fut génératrice de menaces de mort et de propos transphobes ou misogynes qui devinrent à ce point viraux qu’elle fut contrainte de déménager lorsque son adresse personnelle fut publiée sur un forum d’extrême droite.

    Avec une prémisse à ce point génératrice de haine, on pourrait s’attendre à un contenu hautement licencieux. Pourtant, rien n’est moins vrai puisque l’ensemble dégage au contraire une naïveté qui n’est pas sans rappeler la Mafalda de Quino. En effet, à l’instar de l’héroïne argentine, Sophie Labelle met en scène des personnages d’enfants qui, malgré leur jeune âge, tiennent des propos et évoquent des questionnements dans un discours très articulé et adulte.

    À l’encontre de Quino, qui évoque avant tout des problématiques politiques, Assignée garçon se concentre sur les questions identitaires, qu’il s’agisse de genre ou d’orientation sexuelle, qui s’inscrivent au cœur de situations quotidiennes. Le procédé permet ainsi de prendre du recul sur diverses préconceptions que l’on ne remet que rarement en question. Le ton demeure toujours relativement naïf et bon enfant et invite à la réflexion. L’autrice fait par ailleurs montre d’une bonne adresse à ne pas sombrer dans le didactisme à tout crin et à toujours maintenir un humour pince-sans-rire.


    INFOS | Assignée garçon : Ambiance trans de feu / Sophie Labelle. Montréal : Éditions Dent-de-lion, 2022. 231p.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Livres

    Publicité